Indemnités

Prime attractivité

Elle ne concerne que 58 % des enseignant·es puisque seul·es les titulaires des échelons 2 à 9 de la classe normale la perçoivent ainsi que les non-titulaires.

Elle est dégressive selon l’échelon : de 2200€/an brut (2ème échelon) à 400€/an brut (9ème échelon) pour un·e titulaire et de 1200€/an brut à 400€/an brut pour un·e non titulaire.

Pour en savoir plus sur la prime d’attractivité.

Indemnité allouée à certains personnels enseignants stagiaires et aux conseillers principaux d’éducation stagiaires

Décret n° 2022-14 du 6 janvier 2022 Arrêté du 6 janvier 2022

Indemnité versée mensuellement, montant fixé à 1200€ pour la rentrée 2022.

Cette indemnité créée dans le cadre de la réforme des modalités de recrutement et de la formation statutaire des enseignants et CPE ne constitue toujours pas une revalorisation salariale.

Prime d’équipement informatique

Les personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation sont parmi les seuls professionnels à devoir payer les équipements indispensables à leur travail. Le ministre a annoncé une prime d’équipement informatique ce qui ne correspond en rien à une revalorisation salariale.

Prime de fidélisation territoriale de la Seine-Saint-Denis

La prime de fidélisation pour les fonctionnaires et contractuel·les de Seine-Saint-Denis est instaurée par un décret publié au JO du 24 octobre. Cette prime de fidélisation de 10 000€ est versée aux agent-es ayant exercé au moins 5 ans en continu en Seine-Saint-Denis. Les 5 années sont à calculer à partir de la rentrée 2020. Chaque année les agent·es créditent 1/5ème de la prime depuis cette date, et la prime n’est versée qu’en une seule fois. Donc pour toucher 10 000€ il faut attendre 2025. Les agent·es en poste dans le département avant septembre 2020 et le quittant avant 2025 pourront bénéficier de la prime avant cette date si 5 années ou plus ont été exercées dans le département, mais uniquement pour la partie exercée depuis septembre 2020. Ainsi un·e enseignant·e exerçant depuis septembre 2018 et quittant le 93 en septembre 2023 pourra bénéficier de 3/5ème  de la prime soit 6 000€.

Indemnité pour mission particulière (IMP).

-Décret 2015-475 du 27 avril 2015 Arrêté du 27 avril 2015, circulaire 2015-058
Le décret indemnitaire 2015-475 définit les missions particulières, et par la circulaire d’application 2015-058 le ministère rend prioritaire les deux types de mission de coordonnateur de discipline et celle de référent « ressources numériques ». Huit missions particulières sont recensées. L’indemnité est versée par neuvième à compter du mois de novembre.
– Coordination de discipline 1 250 € ou 625 € ou 2 500 €
– La coordination des activités physiques, sportives et artistiques dès lors qu’exercent dans l’établissement au moins 3 enseignants d’EPS, assurant au moins 50 heures de service hebdomadaire. 1 250 € ou 2500 € si l’établissement compte plus de quatre enseignants d’EPS (en équivalent temps plein).
– Référent pour les ressources et usages pédagogiques numériques « selon la charge de travail et le niveau d’expertise requis » 1 250 € ou 2500 € ou 3 750 €
– Référent décrochage 1 250 €, 625 € ou 2 500 €
– Référent culture 625€, 1 250 €
– Tutorat des élèves en lycée 312,5 € ou 625 € « en fonction de l’importance effective de la mission »
– Coordination de cycle d’enseignement 1 250 €, 625 € ou 2 500 €
– Coordination de niveau d’enseignement 1 250 €, 2 500 € ou 3 750 €

Indemnité de Sujétion allouée à certain-es enseignant-es assurant un service en classe de 1ère, Tle ou préparant à un CAP.

-Décret n° 2015-476 , arrêté du 6 juillet 2015

Elle est allouée aux personnels enseignants du 2nd degré assurant au moins 6 h de service hebdomadaire d’enseignement dans les classes de 1ère et Tle de la voie professionnelle et dans les classes préparant à un CAP.
Le taux est fixé à 400 € depuis 2016.
Cette indemnité se substitue à la prime CCF qui n’existe plus.

Indemnité de responsabilité en faveur des personnels enseignants exerçant les fonctions de professeur chef de travaux ou directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques

-Décret 91-1259 du 17.12.91 Arrêté du 20.08.2002 Décret n° 2015-1523 du 24 novembre Arrêté du 24 novembre 2015

Nombre d’élèves Moins de 400 de 400 à 1000 Plus de 1000
Montant de l’indemnité 4917 €/an 5740 €/an 6563 €/an