CONSULTATION SUR LES PROJETS DE PROGRAMME 2019 DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

Après avoir modifié les grilles horaires pour quasi l’ensemble des disciplines (voir tableau ci-dessous), le ministère a lancé une consultation sur les projets de programmes applicables à la rentrée 2019 en première année de CAP et de bac pro. Pour ne pas avoir uniquement le retour de l’institution, merci de prendre quelques minutes pour répondre à cette courte enquête du SNUEP-FSU.

Les projets de programmes sont ici.

Lettre ouverte au ministre

L’intersyndicale des PLP appelle toujours
à se mobiliser
contre cette réforme désastreuse !

Lettre ouverte au ministre de l’Éducation nationale

Paris, le 1er mars 2019

Monsieur Jean-Michel BLANQUER
Ministre de l’Éducation nationale
110, rue de Grenelle
75007 PARIS

Dans son vaste plan de communication, le Ministère est passé à la phase « opération vente de la réforme » avec clip télé et mail à tous les personnels des lycées professionnels. Cette communication est nécessaire tant le décalage est grand entre le discours porté et les réalités vécues dans nos établissements actuellement : baisse de DHG, regroupement de sections, suppressions de postes, réduction des heures d’enseignement disciplinaire… Et tout ça, précisément à cause de la réforme engagée contre l’avis de la très grande majorité des organisations syndicales et des personnels. L’intersyndicale CGT Éduc’action – SNUEP FSU – SNEP FSU – SNALC – SNCL FAEN – SUD Éducation et SIES FAEN rappelle son engagement pour le retrait de cette réforme contraire aux intérêts des élèves et professeur·es des lycées professionnels. Continuer la lecture de Lettre ouverte au ministre

projets de programmes

Projets de programme pour la voie professionnelle
Savoirs au rabais, numérique, coupes sombres !

La réforme Blanquer de la voie professionnelle conduit à une réduction massive des horaires dans toutes les disciplines. De plus, la mise en place des dispositifs imposés (accompagnement personnalisé et consolidation, Chef d’œuvre, co-intervention) va accroître les difficultés des jeunes et des personnels.

Le SNUEP-FSU a dénoncé la précipitation avec laquelle ces projets de programmes ont été conçus puisque moins de 2 mois auront suffi pour les construire. Les personnels ont purement et simplement été exclus de toute réflexion en amont alors même que ce sont eux les experts : ils connaissent leur discipline, leur public, les savoirs qui mobilisent les élèves et les attendus post bac.
Ainsi, des coupes sombres ont été opérées.  Coupes d’autant plus injustifiées qu’apparaît partout un temps dédié pour “enseigner le numérique”, comme s’il s’agissait d’une fin en soi. Continuer la lecture de projets de programmes

langues vivantes

Langues vivantes en CAP et bac professionnel
Dimension culturelle et citoyenne effacée 

Le 15 février, l’ensemble des organisations syndicales a été reçue à la Dgesco pour une concertation sur les projets de programmes de langues vivantes.

Le SNUEP-FSU y a dénoncé des projets de programmes trop centrés sur la culture professionnelle. Cet aspect est renforcé par une proposition d’évaluation excluant la vie courante et la vie citoyenne. Nous avons souligné l’accent mis sur l’utilisation du numérique comme une injonction pédagogique, frein à la liberté de choix des enseignant·es dans la conception de leurs cours. Cela générera aussi des inégalités selon les établissements et les territoires, très inégalement dotés en matériel informatique. Continuer la lecture de langues vivantes

Français – Histoire Géo – EMC

   

 Projets de programmes :
Des notions orientées politiquement et une visée utilitariste inacceptables

Le 21 février, les organisations syndicales de la voie professionnelle étaient reçues par la Dgesco dans le cadre de la consultation sur les projets de programmes de Français, d’Histoire-Géographie et d’Enseignement moral et civique (EMC) des classes de CAP et de 2de bac pro.
Le SNUEP-FSU y a dénoncé la diminution des objets d’étude et la perte de savoirs, conséquence de la forte diminution horaire pour ces disciplines. Les concepteurs et conceptrices de ces projets de programmes ont été contraints à des choix. Malgré cela, ces projets restent très lourds au regard du temps imparti, sauf à survoler les notions, en particulier en CAP.

En Français, le SNUEP-FSU a demandé la réécriture de la mise en perspective « Lire, écrire, dire le métier » pour qu’elle soit transversale aux objets d’étude en premier lieu et non un simple outil utilitariste pour l’interdisciplinarité, la co-intervention ou le chef d’œuvre, telle que présentée actuellement. Continuer la lecture de Français – Histoire Géo – EMC

Syndicat National Unitaire de l'Enseignement Professionnel Tél : 01 45 65 02 56