Lancement du livre « Valoriser l’enseignement professionnel : une exigence sociale »

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution du livre « Valoriser l’enseignement professionnel : une exigence sociale ». Fruit du travail de chercheur-es et d’universitaires, cet ouvrage, coordonné par le SNUEP-FSU à l’issue de son colloque pour les 30 ans du bac pro, vient de paraître aux éditions Syllepse, dans la collection Comprendre et Agir en collaboration avec l’institut de recherches de la FSU.

Guy Brucy, Fabrice Dhume, Nico Hirtt, Prisca Kergoat, Nadia Lamamra, Fabienne Maillard, Gilles Moreau livrent ici leur contribution sur un enseignement professionnel public souvent méprisé, largement méconnu y compris par les responsables politiques, et sous-doté. Filières, spécialités, stages, alternance, apprentissage, réformes : ce petit livre lève le voile sur un lycée oublié, à la fois marqué par des discriminations de classe, de genre ou ethno-raciales, et porté par une grande vitalité pédagogique.

Continuer la lecture de Lancement du livre « Valoriser l’enseignement professionnel : une exigence sociale »

Nouvelle certification CAPPEI – Tout n’est pas réglé !

Lors du CSE du 26 janvier 2017, le ministère a présenté le Nouveau certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’éducation inclusive et à la formation professionnelle spécialisée (CAPPEI) qui remplacera le 2CASH pour les PLP.

Le SNUEP-FSU a rappelé l’importance de la formation initiale et continue pour l’ensemble des enseignant-es intervenant dans les SEGPA et EREA. Cette formation reste une condition nécessaire à la réussite des jeunes qui sont scolarisés dans ces structures et qui nécessitent un suivi et un accompagnement spécifique.

Le projet de décret et les arrêtés présentés lors que cette séance excluaient de fait les PLP affecté-es en SEGPA et en EREA du dispositif de formation amenant à cette nouvelle certification. Le SNUEP-FSU est intervenu en séance pour faire évoluer les textes afin de corriger cette inégalité de traitement manifeste et pour permettre aux PLP titulaires et contractuel-les en CDI l’accès à cette nouvelle formation amenant au CAPPEI. Continuer la lecture de Nouvelle certification CAPPEI – Tout n’est pas réglé !

Bac pro GA : un peu de considération pour les élèves et les professeur-es de la voie professionnelle !

Sans même attendre le bilan en cours sur le bac pro Gestion et Administration (GA), les recteurs décident de fermer de façon autoritaire de nombreuses sections dans toutes les académies, au mépris total des collègues qui se sont investi-es fortement dans la mise en œuvre de cette nouvelle formation dont la première session n’a pas encore 2 ans ! Nombre de PLP vont donc maintenant subir les effets de ces fermetures en termes de carte scolaire voire de reconversion ! Ces décisions ne sont pas responsables et montrent encore une fois le peu de considération que peuvent avoir les recteurs quant au travail des PLP et la réussite des jeunes de lycée professionnel ! Continuer la lecture de Bac pro GA : un peu de considération pour les élèves et les professeur-es de la voie professionnelle !

Lycées en éducation prioritaire

snes-snep-snuep-ep

La forte mobilisation des personnels exerçant dans les lycées de l’éducation prioritaire, qui doit se poursuivre demain mardi 29, a contraint la Ministre à annoncer ce jour un dispositif national destiné à améliorer les conditions d’enseignement dans les lycées d’enseignement général, technologique et professionnel concentrant le plus de difficultés, en visant à garantir les moyens supplémentaires actuels et en octroyant une dotation particulière.  Continuer la lecture de Lycées en éducation prioritaire

Education prioritaire : lettre ouverte à la ministre

intersynd_eprioritaire

Madame Najat VALLAUD-BELKACEM,
Ministre de l’Éducation Nationale

Paris, le 24 novembre 2016

Lettre ouverte

Madame la ministre,

Les personnels des lycées de l’éducation prioritaire sont actuellement mobilisés, ils seront de nouveau en grève le mardi 29 novembre à l’appel de l’intersyndicale SNES-FSU, SNUEP-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, SNETAA-FO, CGT Educ’action et SUD éducation.
La carte de l’éducation prioritaire imposée en 2014 a évincé les lycées. Nous avions alerté alors sur les difficultés que connaissent ces lycées et avons continué à demander leur maintien dans l’éducation prioritaire.
La situation des lycées n’est pas différente de celle des collèges. Les difficultés économiques, sociales et au final scolaires sont aussi présentes dans les lycées. De ce fait, ils ont toute leur place dans l’éducation prioritaire : les moyens investis le sont au service d’une meilleure justice sociale.
Nous vous demandons, de façon urgente, l’extension des clauses de sauvegarde à tous les collègues mais aussi aux moyens accordés aux lycées de l’éducation prioritaire pour les rentrées prochaines. C’est indispensable afin d’améliorer les conditions de travail des personnels et d’étude des élèves. Ces annonces doivent être faites rapidement et donner lieu lors du CTM du 15 décembre à des engagements précis sur des moyens fléchés «éducation prioritaire» assortis d’une limitation indispensable des effectifs par classe.
Il faut dans le même temps ouvrir la discussion sur la construction d’une carte élargie de l’éducation prioritaire pour les lycées généraux, technologiques et professionnels, établie sur des critères nationaux et transparents, et sur la base des besoins des établissements.
Veuillez agréer, Madame, l’expression de notre haute considération.

Edith BOURATCHIK, SNFOLC, Sigrid GIRARDIN, SNUEP-FSU, Patrick DESIRE, CGT Educ’action, Benoît HUBERT, SNEP-FSU,
Frédérique ROLET, SNES-FSU, Christian LAGE, SNETAA- FO,
Philippe MARTINAIS, SUD EDUCATION.

 

Rénovation des bacs pro commerce et vente : de l’art du double discours !


logo_intersyndical
Communiqué intersyndical 

Prétendant agir dans l’intérêt des élèves, la Dgesco et l’IG tentent d’imposer un bac à deux options en lieu et place des bacs professionnels vente et commerce. En réalité cette « rénovation » va réduire le nombre d’heures d’enseignement dispensées et augmenter le nombre de CCF, telle est la réalité à venir de ce tour de passe-passe !
La rénovation initiée par l’IG et la Dgesco et lancée par la CPC a suscité la réalisation d’une étude du CEREQ auprès des entreprises qui a conclu au bien-fondé de l’existence de deux champs d’emplois réellement distincts.
Or l’affirmation faite par l’IG et la DGESCO qu’un bac à options constitue toujours deux bacs différents et qu’il s’agit juste de reculer le moment du choix d’orientation dans l’intérêt des élèves est irrecevable et malhonnête. 

Continuer la lecture de Rénovation des bacs pro commerce et vente : de l’art du double discours !

Syndicat National Unitaire de l'Enseignement Professionel Tél : 01 45 65 02 56