CLASSE EXCEPTIONNELLE: le calendrier et les barèmes.

Attention! Pour 2017, la candidature doit être déposée avant le 22 décembre!

Un-e PLP ou CPE ayant accédé à la hors classe au 1er septembre 2017 ne peut pas être promu-e à la même date à la classe exceptionnelle. Le barème Continuer la lecture de CLASSE EXCEPTIONNELLE: le calendrier et les barèmes.

Education prioritaire : lettre ouverte à la ministre

intersynd_eprioritaire

Madame Najat VALLAUD-BELKACEM,
Ministre de l’Éducation Nationale

Paris, le 24 novembre 2016

Lettre ouverte

Madame la ministre,

Les personnels des lycées de l’éducation prioritaire sont actuellement mobilisés, ils seront de nouveau en grève le mardi 29 novembre à l’appel de l’intersyndicale SNES-FSU, SNUEP-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, SNETAA-FO, CGT Educ’action et SUD éducation.
La carte de l’éducation prioritaire imposée en 2014 a évincé les lycées. Nous avions alerté alors sur les difficultés que connaissent ces lycées et avons continué à demander leur maintien dans l’éducation prioritaire.
La situation des lycées n’est pas différente de celle des collèges. Les difficultés économiques, sociales et au final scolaires sont aussi présentes dans les lycées. De ce fait, ils ont toute leur place dans l’éducation prioritaire : les moyens investis le sont au service d’une meilleure justice sociale.
Nous vous demandons, de façon urgente, l’extension des clauses de sauvegarde à tous les collègues mais aussi aux moyens accordés aux lycées de l’éducation prioritaire pour les rentrées prochaines. C’est indispensable afin d’améliorer les conditions de travail des personnels et d’étude des élèves. Ces annonces doivent être faites rapidement et donner lieu lors du CTM du 15 décembre à des engagements précis sur des moyens fléchés «éducation prioritaire» assortis d’une limitation indispensable des effectifs par classe.
Il faut dans le même temps ouvrir la discussion sur la construction d’une carte élargie de l’éducation prioritaire pour les lycées généraux, technologiques et professionnels, établie sur des critères nationaux et transparents, et sur la base des besoins des établissements.
Veuillez agréer, Madame, l’expression de notre haute considération.

Edith BOURATCHIK, SNFOLC, Sigrid GIRARDIN, SNUEP-FSU, Patrick DESIRE, CGT Educ’action, Benoît HUBERT, SNEP-FSU,
Frédérique ROLET, SNES-FSU, Christian LAGE, SNETAA- FO,
Philippe MARTINAIS, SUD EDUCATION.

 

Rénovation des bacs pro commerce et vente : de l’art du double discours !


logo_intersyndical
Communiqué intersyndical 

Prétendant agir dans l’intérêt des élèves, la Dgesco et l’IG tentent d’imposer un bac à deux options en lieu et place des bacs professionnels vente et commerce. En réalité cette « rénovation » va réduire le nombre d’heures d’enseignement dispensées et augmenter le nombre de CCF, telle est la réalité à venir de ce tour de passe-passe !
La rénovation initiée par l’IG et la Dgesco et lancée par la CPC a suscité la réalisation d’une étude du CEREQ auprès des entreprises qui a conclu au bien-fondé de l’existence de deux champs d’emplois réellement distincts.
Or l’affirmation faite par l’IG et la DGESCO qu’un bac à options constitue toujours deux bacs différents et qu’il s’agit juste de reculer le moment du choix d’orientation dans l’intérêt des élèves est irrecevable et malhonnête. 

Continuer la lecture de Rénovation des bacs pro commerce et vente : de l’art du double discours !

Violences au lycée professionnel : état d’alerte !

Calais, Saint-Denis, Tremblay-en-France … Toutes ces agressions d’une violence extrême ont lieu dans les lycées professionnels. Le SNUEP-FSU exprime toute sa solidarité et son soutien aux personnels et aux équipes qui y ont été confrontés.

Le SNUEP-FSU n’a cessé d’alerter sur la baisse continue des moyens affectés à l’enseignement professionnel public : suppression de milliers de postes, fermetures de lycées, de filières, de sections, enseignant-es précaires, diminution des DHG et des moyens d’équipements … C’est cette politique menée depuis plus de 10 ans qui conduit à une dégradation continue du climat au sein de nos lycées. Les statistiques de la DEPP l’affirment : la violence au LP est  plus forte que dans tous les autres types d’établissements scolaires. En moins de 10 ans, les incidents déclarés sont passés de 15,1 pour 1000 élèves à 25,3 pour 1000  élèves !  Continuer la lecture de Violences au lycée professionnel : état d’alerte !

Syndicat National Unitaire de l'Enseignement Professionnel Tél : 01 45 65 02 56