Archives de catégorie : Non classé

PP: Nouvelle circulaire 2018

Professeur-e principal-e, ce que change la circulaire du 10 octobre 2018.

 

1/ Le volontariat

 

Cette nouvelle circulaire précise que la mission de PP ne peut être imposée sans l’accord du ou de la professeur-e. C’est une nouveauté par rapport à l’ancien texte qui était moins explicite. Il est donc possible de refuser la charge de PP.

« Au sein des équipes pédagogiques, les professeurs principaux sont désignés par le chef d’établissement, conformément aux dispositions de l’article R. 421-10 du Code de l’éducation, avec l’accord des intéressés, »

 

2/ Quelles fonctions

 

« ils favorisent, pour leur classe, les liens entre les élèves, les représentants légaux, les professeurs, les conseillers principaux d’éducation (CPE), les personnels sociaux et de santé, le psychologue de l’éducation nationale et l’équipe de direction. »

 

  1. La coordination : suivi des acquis, de l’évaluation et accompagnement des élèves

 

« Les membres de l’équipe pédagogique contribuent au suivi individuel, à l’information et à l’orientation des élèves du second degré qui leur sont confiés….le professeur principal fait le lien, pour sa classe, entre tous les personnels qui suivent l’élève…. Il est également l’interlocuteur privilégié de la famille. »

 

1.1 Le suivi des acquis scolaires et de l’évaluation des élèves

“Lors des conseils de classe, le professeur principal, ou un représentant de l’équipe pédagogique le cas échéant, expose au conseil de classe les résultats obtenus par les élèves et présente une synthèse des conseils formulés par l’équipe pour leur parcours de formation.

Dans ce cadre, le professeur principal est un référent pour les représentants légaux des élèves de sa classe et peut proposer des temps de dialogue individuel.”

Le rôle du PP et son lien avec les familles est affirmé.

“En lycée, en classe de seconde, le professeur principal exploite, avec l’équipe pédagogique, les résultats obtenus aux tests de positionnement et repère ainsi avec ses collègues, pour chaque élève, les besoins les plus urgents. Au sein de sa classe et en lien avec l’équipe de direction, le professeur principal suit la composition des groupes d’accompagnement personnalisé et leur évolution en cours d’année scolaire.

En lycée professionnel, en liaison avec le directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques (DDFPT) et l’ensemble de l’équipe pédagogique, le professeur principal assure, pour sa classe, la coordination pédagogique entre l’enseignement général et l’enseignement professionnel. Dans le cadre des dispositions prévues par la circulaire n° 2016-053 du 29 mars 2016, il veille à la coordination, sur le plan pédagogique, des périodes de formation en milieu professionnel : au sein de l’équipe pédagogique, il participe à la préparation, au suivi, à l’évaluation de ces périodes. “

Le bilan des évaluations de seconde doit être exploité par l’ensemble de l’équipe, mais le PP doit suivre la composition des groupes d’AP. Il doit aussi assurer la coordination pédagogique entre l’enseignement général et l’enseignement professionnel, et la coordination des PFMP. Attention ! Aucun texte ne dit que le/la professeur-e principal-e doit prendre en charge l’organisation des PFMP, l’édition des conventions etc…

Le suivi des PFMP doit être assuré par l’ensemble de l’équipe pédagogique et le/la DDFPT.

1.2 L’accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers

“Le professeur principal assure, pour sa classe, un suivi de cet accompagnement mis en place par les équipes pédagogiques, sous l’autorité du chef d’établissement, en associant l’élève et ses représentants légaux.

Lorsque l’élève est concerné par des modalités spécifiques d’accompagnement tels qu’un plan d’accompagnement personnalisé (PAP), un projet d’accueil individualisé (PAI), un projet personnalisé de scolarisation (PPS), il participe à l’élaboration des projets dans le cadre des réunions des équipes éducatives. Il peut par ailleurs suivre la mise en œuvre des stages de remise à niveau de ses élèves.

Le professeur principal peut être amené à coordonner un programme personnalisé de réussite éducative ou un contrat de réussite lorsqu’il apparaît que l’élève risque de ne pas atteindre le niveau requis de certaines connaissances et compétences attendues.

En lycée, en lien avec le CPE et l’équipe de direction, le professeur principal est amené à donner une information à l’élève et à sa famille concernant les dispositifs de remise à niveau destinés à éviter un redoublement et les stages passerelles prévus lors des changements de voie d’orientation, puis à suivre leur mise en œuvre.”

L’accompagnement des élèves à besoins particuliers n’apparaissait pas dans la circulaire précédente.

De nombreux PP assuraient déjà ce travail mais il devient, dès lors qu’il est écrit, obligatoire. C’est une nouvelle responsabilité, lourde pour le PP, qui repose désormais sur lui. D’autant plus que la loi de 2005 sur l’inclusion a entrainé une augmentation forte de ce type d’élèves dans les classes.

1.3 L’implication dans la vie de classe et de l’établissement

« Il peut être conduit à organiser et animer les heures consacrées à la vie de la classe, voire à gérer les conflits concernant les élèves de sa classe, avec le CPE et le personnel de direction ayant en responsabilité la classe.

En lien avec le chef d’établissement et le CPE, il participe à l’organisation des élections des délégués.

Au moins un professeur principal de chaque niveau d’enseignement participe au conseil pédagogique, présidé par le chef d’établissement. Les professeurs principaux concourent à la préparation des réunions de cette instance en recueillant, avec les professeurs des champs disciplinaires, les besoins et les projets des équipes pédagogiques. »

Le PP est fortement incité à participer au conseil pédagogique et à s’impliquer dans la vie de l’établissement auprès du chef d’établissement.

 

  1. L’orientation

 

“Le professeur principal a une responsabilité spécifique dans la mise en œuvre et le suivi des actions d’information et d’aide à la préparation progressive des choix d’orientation de tous les élèves du second degré.”

Concernant le travail sur l’orientation, le PP a toujours eu un rôle mais la nouvelle circulaire laisse percevoir une plus grande formalisation de ce rôle. Les nouvelles dispositions apparaissent davantage comme des injonctions.

 

2.1 Il coordonne pour chacun de ses élèves l’information et la préparation progressive du choix d’orientation avec le psychologue de l’éducation nationale

“Sous la responsabilité du chef d’établissement, le professeur principal contribue à la mise en œuvre des actions d’information organisées par l’établissement ..

En début de formation, le professeur principal participe à l’accueil de l’élève dans l’établissement et à l’appréciation de ses compétences en lien avec l’équipe éducative. 

Le professeur principal contribue avec les psychologues de l’éducation nationale à donner aux élèves une information sur l’enseignement supérieur, notamment sur les attendus des formations et sur le monde professionnel…. Il participe à des actions spécifiques annuelles, notamment les Semaines de l’orientation et les périodes d’observation en milieu professionnel ou les périodes d’immersion dans l’enseignement supérieur.

Au lycée professionnel, le professeur principal accompagne l’élève dans la construction de la suite de son parcours, que ce soit en vue d’une insertion professionnelle immédiate ou d’une poursuite d’études. …il l’aide à la formalisation de ses compétences, connaissances et motivations en fonction de son projet.”

Le rôle du PP dans le suivi de l’orientation des élèves est accru.

2.2 Il contribue à la mise en œuvre des procédures d’orientation, d’affectation et d’admission

Sous l’autorité du chef d’établissement, le professeur principal explicite aux élèves et à leur famille les procédures d’orientation, d’affectation au lycée et d’admission dans l’enseignement supérieur. Il les accompagne tout au long de l’année scolaire.

Il élabore les synthèses nécessaires à la formulation des avis d’orientation rendus en conseil de classe en prenant appui sur les appréciations et conseils formulés par l’équipe pédagogique sur les bilans et bulletins scolaires.

Le professeur principal, lors du conseil de classe, expose les résultats scolaires obtenus par l’élève et propose une appréciation sur ses capacités scolaires. Il formule aussi des conseils pour lui permettre une meilleure réussite. Aux paliers d’orientation, cette appréciation et ces conseils tiennent compte du projet d’orientation de l’élève.

En classe de terminale des voies générale, technologique et professionnelle, conformément au décret n° 2018-120 du 20 février 2018, le rôle du conseil de classe pour l’orientation des élèves vers l’enseignement supérieur est renforcé. La nomination de deux professeurs principaux permet notamment, par leur intervention conjointe, de mieux préparer le conseil de classe, en plus des missions générales définies ci-dessus et menées ensemble. À ce titre :

– ils en coordonnent la préparation ;

– ils accompagnent l’élève, en tant que de besoin, dans ses demandes concernant les attendus des formations de l’enseignement supérieur ;

– ils rédigent l’avis formulé sur les fiches d’orientation après concertation lors du conseil de classe au premier trimestre ou semestre ;

– ils portent une appréciation après concertation avec l’équipe pédagogique sur les éléments caractérisant le profil de l’élève sur les fiches Avenir au second trimestre et pour les lycées professionnels au premier semestre ;

– ils réunissent les éléments qui permettent aux conseils de classe de se prononcer sur les vœux de poursuite d’études des élèves afin d’éclairer le chef d’établissement appelé à émettre un avis sur chacun de ces vœux.

Le rôle du PP est inscrit dans le cadre de parcours sup. La nomination de deux PP pour toutes les classes de terminale est acquise, sans seuil d’effectif.

 3. Formation

La circulaire prévoit la nécessité de former les PP, particulièrement pour les missions d’accompagnement à l’orientation. Ces formations doivent être proposées par les rectorats. Le SNUEP-FSU demande que ces formations soient réalisées sur le temps de travail des collègues, en présentiel.

4. Reconnaissance financière

 

“La reconnaissance financière des fonctions de professeur principal se traduit par le versement de la part modulable de l’indemnité de suivi et d’orientation des élèves (Isoe), régie par le décret n° 93-55 du 15 janvier 1993 modifié.

Une seule part modulable peut être allouée par division, à l’exception des divisions des établissements classés sensibles et des divisions de terminale des lycées d’enseignement général et technologique et des lycées professionnels, où deux professeurs par division perçoivent chacun une part modulable.”

Malgré un alourdissement des tâches, la reconnaissance financière de la fonction de PP n’a pas évolué.

 

SEGPA

La circulaire et la grille horaire concernant les SEGPA sont parues au BO n° 40 du jeudi 29 octobre. L’action déterminante du SNUEP et de la FSU lors des GT a permis de préserver la structure SEGPA de la 6ème à la 3ème avec une DGH fléchée. Néanmoins des questions demeurent sur le fonctionnement de la 6ème. L’intervention du SNUEP-FSU a permis des avancées concernant l’accès au 2CA-SH, les champs professionnels et la reconnaissance de l’utilité des machines dans la pédagogie sur les plateaux techniques. Le SNUEP-FSU présente les principaux changements et leur analyse dans une publication accessible auprès des sections académiques et sur www.snuep.fr, à la rubrique Questions éducatives.

Secteur métiers

Responsable du secteur :  Nicolas Duveau

Bonjour et bienvenue sur le site du SNUEP secteur métier.
Ces pages ont été conçues avec le souci d’apporter des réponses précises et concrètes à vos questions sur la notation, l’avancement d’échelon, les promotions de grade ou de corps…la rémunération, le temps partiel, les obligations de services etc…
Vous pouvez nous joindre à:

secteur.metiers@snuep.fr
01 45 65 02 56