Archives par mot-clé : CAPPEI

SEGPA : États généraux – Janvier 2018

« La Segpa est une voie de réussite. Quel état des lieux pour les élèves et les personnels deux ans après la nouvelle circulaire ? ». C’est le thème des États généraux organisés à l’initiative des syndicats de la FSU le 11 janvier dernier. L’occasion aussi de lancer un appel pour défendre cette structure aujourd’hui malmenée.

Deux ans après la parution de la nouvelle circulaire SEGPA, ils étaient 150, enseignant-es des 1er et 2nd degré, formateurs, personnels d’inspection, réunis à l’invitation des syndicats de la FSU, pour dresser un état des lieux des enseignements généraux et professionnels adaptés et réfléchir à l’élaboration de revendications communes pour l’avenir.
Le constat est largement partagé, la circulaire de 2015 n’a pas apporté de progrès pour une structure et des personnels qui accueillent les élèves en difficulté scolaire grave et persistante. Les conditions d’accueil et d’enseignement se sont dégradées, avec des classes à double niveau, des fermetures de postes et de divisions, trop peu de départs en formation, des injonctions et des pressions sur les organisations pédagogiques, la remise en cause de la professionnalité des enseignant-es et le non respect du versement des indemnités.

Un outil à défendre

La SEGPA est pourtant, comme l’a notamment montré un rapport de l’Inspection Générale en 2013, un outil efficace contre l’échec scolaire. Elle produit des parcours de réussite et permet de lutter efficacement contre le décrochage scolaire en s’appuyant sur des pédagogies positives et exigeantes du « toutes et tous capables ». Les débats organisés au cours de cette journée ont montré que les personnels sont porteurs d’ambition pour les élèves, développent des actions et des solutions innovantes pour qu’ils réussissent.
Un appel a été lancé à l’issue de la rencontre, réaffirmant l’importance de la structure, la nécessaire considération pour ses personnels, et l’urgence à disposer des moyens indispensables pour l’accueil des élèves les plus fragiles du système scolaire. Un prélude aussi à la mobilisation avec d’autres étapes locales et des initiatives nationales.

logo états généraux segpa

APPEL : Les SEGPA pour la réussite de toutes et tous, un enjeu d’égalité

Les personnels exerçant en section d’enseignement général et professionnel adapté réunis en états généraux organisés par les syndicats de la FSU lancent un appel pour l’amélioration de la qualité du service d’éducation d’enseignement adapté sur tout le territoire.
La SEGPA est un outil efficace contre l’échec scolaire, elle produit des parcours de réussite, notamment vers la voie professionnelle, et permet de lutter efficacement contre le décrochage scolaire en s’appuyant sur des pédagogies positives et exigeantes du « toutes et tous capable ».
Ne sacrifions pas les élèves qui ont besoin des structures actuelles. Les critères d’affectations dans les structures de l’enseignement adapté doivent être harmonisés nationalement. La SEGPA est une voie de réussite pour de nombreux élèves. Elle permet d’accéder à des formations qualifiantes et d’obtenir des diplômes. Elle contribue à la démocratisation scolaire.
Les personnels exerçant dans ces structures jouent un rôle essentiel dans la formation des futurs citoyens et citoyennes, dans leur émancipation et dans leur insertion sociale et professionnelle.
La circulaire d’octobre 2015 sur les SEGPA n’a pas permis d’améliorer les conditions d’exercice et d’accueil des élèves dans ces structures. Les conditions d’étude des élèves et de travail des enseignants se sont dégradées ainsi que la qualité de la formation initiale et continue. Le revenu des enseignants spécialisés a baissé. La mise en place de mesures hors du cadre règlementaire, souvent imposées aux équipes, génère une réelle remise en cause des fondements de l’enseignement adapté, aux dépens des élèves accueillis.
La qualité de cette structure dépend des moyens qui lui sont consacrés : des enseignantes et enseignants formés, des temps de concertations, des groupes classe respectés, des plateaux techniques de qualité, une individualisation des parcours en cohérence avec la dynamique collective des classes de SEGPA, l’innovation pédagogique et la pédagogie de projet. Respectons les élèves, visons leur qualification et leur réussite.
Pour que le métier d’enseignant en structure adaptée reste attractif, l’État doit former tous les personnels exerçant en SEGPA et revaloriser les fonctions d’enseignants spécialisés qui ont une expertise professionnelle de qualité pour traiter les problématiques de grande difficulté scolaire. Laissons-leur la main.
Avec la FSU, le SNES, le SNUEP, le SNEP, le SNPI et le SNUipp soutiennent les personnels des SEGPA qui permettent à des élèves en situation de grande difficulté scolaire, d’obtenir une qualification et continueront d’agir de façon offensive pour l’enseignement adapté.

Paris, le Jeudi 11 janvier 2018

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer