Archives de catégorie : Non classé

Revaloriser les lycées professionnels, ce n’est pas développer l’apprentissage !

Le gouvernement s’est lancé dans un nouveau plan de développement de l’apprentissage avec comme objectif d’atteindre 500 000 apprenti-es d’ici 2017. Pour la première fois et pour masquer son manque d’investissement et de valorisation de l’ensei- gnement professionnel public, le MEN participe pleinement à ce développement, prétendant augmenter de 50 % le nombre d’apprenti-es dans les EPLE (60 000 apprenti-es d’ici 2017). À travers la promotion des campus des métiers, l’objectif est de développer le mixage des parcours et des publics. Cela sert avant tout à diminuer les moyens alloués à l’enseignement professionnel public et à mettre à disposition des entreprises les plateaux techniques des lycées professionnels. Cette politique, loin de « revaloriser les lycées professionnels » comme l’a annoncé le président de la République lors de sa dernière conférence de presse, va continuer à dégrader les conditions de travail des PLP et les conditions d’études des élèves de l’enseignement professionnel. De plus, la réforme de la taxe d’apprentissage fait peser de graves menaces sur le financement de nos établissements.

Dans le cadre de la préparation de la rentrée 2015, au moment où le ministère met en place un droit de retour en formation professionnelle initiale pour les jeunes décrocheurs, aucun moyen supplémentaire n’est alloué aux LP, SEP, EREA et SEGPA pour prendre en charge ces jeunes et pour améliorer les conditions de travail des PLP fortement dégradées ces dernières années.

Pour le SNUEP-FSU, il faut un changement de politique à l’égard des lycées professionnels et mettre en place un plan d’urgence à desti- nation de l’enseignement professionnel public pour développer les formations professionnelles sous statut scolaire et enfin mettre des moyens supplémentaires pour favoriser la réussite de ses lycéennes et lycéens.