Archives de catégorie : Non classé

Journal national du SNUEP N°88

Le journal N°88 est disponible. Vous pouvez le télécharger iciCapture88

Sommaire
Vie syndicale : Colloque du SNUEP-FSU : 30 ans du bac pro
Édito : Respect et considération pour l’enseignement professionnel sous statut scolaire
Entretien : Régionalisation de l’orientation
Questions éducatives : Réussite au baccalauréat professionnel
Carrières et métiers : Affectations en stage des lauréat 2015
Dossier : Régions
Grand angle : Des murs qui divisent 26 ans après la chute du mur de Berlin
Vie des académies : LP de Besançon : un début d’année bien difficile !
ULIS à Clermont-Ferrand Baisse des moyens = riposte unitaire !
Contacts académiques
Bulletin d’adhésion

Salaires, service public, emploi

les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires et FAFP de la Fonction publique ont décidé d’organiser une grande consultation démocratique des personnels de la Fonction publique du 21 septembre au 3 octobre 2015.

consultationsalaires

Depuis de trop longues années, la situation de la Fonction publique se dégrade sous l’effet des politiques d’austérité menées par les gouvernements successifs.
Nos salaires sont en baisse continue en terme de pouvoir d’achat, situation principalement liée au gel de la valeur du point d’indice.
Les suppressions d’emploi se poursuivent dans de nombreux secteurs et vont s’accroître encore avec les diverses réformes de l’action publique en cours et à venir.
Nos conditions de travail et la qualité du service public se détériorent.
Cette situation n’est satisfaisante ni pour les usagers, ni pour les fonctionnaires et agents publics, ni pour la cohésion sociale et le développement économique.

Il est urgent d’opérer d’autres choix !

Cette consultation vise à permettre l’expression la plus large possible des agents de la Fonction publique afin de donner plus de poids à l’expression des revendications auprès du gouvernement.

Télécharger le tract de la consultation et remettez-le à un-e militant-e !

Revaloriser les lycées professionnels, ce n’est pas développer l’apprentissage !

Le gouvernement s’est lancé dans un nouveau plan de développement de l’apprentissage avec comme objectif d’atteindre 500 000 apprenti-es d’ici 2017. Pour la première fois et pour masquer son manque d’investissement et de valorisation de l’ensei- gnement professionnel public, le MEN participe pleinement à ce développement, prétendant augmenter de 50 % le nombre d’apprenti-es dans les EPLE (60 000 apprenti-es d’ici 2017). À travers la promotion des campus des métiers, l’objectif est de développer le mixage des parcours et des publics. Cela sert avant tout à diminuer les moyens alloués à l’enseignement professionnel public et à mettre à disposition des entreprises les plateaux techniques des lycées professionnels. Cette politique, loin de « revaloriser les lycées professionnels » comme l’a annoncé le président de la République lors de sa dernière conférence de presse, va continuer à dégrader les conditions de travail des PLP et les conditions d’études des élèves de l’enseignement professionnel. De plus, la réforme de la taxe d’apprentissage fait peser de graves menaces sur le financement de nos établissements.

Dans le cadre de la préparation de la rentrée 2015, au moment où le ministère met en place un droit de retour en formation professionnelle initiale pour les jeunes décrocheurs, aucun moyen supplémentaire n’est alloué aux LP, SEP, EREA et SEGPA pour prendre en charge ces jeunes et pour améliorer les conditions de travail des PLP fortement dégradées ces dernières années.

Pour le SNUEP-FSU, il faut un changement de politique à l’égard des lycées professionnels et mettre en place un plan d’urgence à desti- nation de l’enseignement professionnel public pour développer les formations professionnelles sous statut scolaire et enfin mettre des moyens supplémentaires pour favoriser la réussite de ses lycéennes et lycéens.