Archives de catégorie : Réforme de la voie pro 2018

FORMATION DES PLP

Les professeurs de lycées professionnels doivent financer en partie les formations d’une réforme qu’ils rejettent !

Le 6 février dernier, accompagné de trois autres ministres, J.-M. Blanquer a annoncé à grand renfort de communication les 23 premiers Campus d’Excellence dont 11 bénéficient des millions d’euros du Programme d’investissement d’avenir. Mais ces Campus d’Excellence sont les arbres qui cachent une forêt beaucoup moins dotée : celle des lycées professionnels et des formations sacrifiés par sa réforme.

Les élèves et les professeur·es de lycée professionnel subissent une réforme qui instaure de nouveaux dispositifs et modifie quasi tous les programmes. Devant l’ambition déclarée du ministre pour sa nouvelle voie professionnelle, les enseignant·es sont laissé·es à l’abandon et instrumentalisé·es. Les formations liées à la réforme se résument soit à des consignes descendantes autoritaires, soit à de la récupération, par les IEN, de cours déjà élaborés des personnels – séquences que les corps d’inspection ont été incapables de concevoir. Elles peuvent prendre la forme d’une simple demi-journée informative pour balayer deux ans de programme et/ou pour une simple lecture de textes sur les nouvelles modalités de certifications et sur les nouveaux dispositifs (co-intervention, chef d’œuvre, famille de métiers, etc.). Continuer la lecture de FORMATION DES PLP

AVENIR DU DIPLÔME INTERMÉDIAIRE

DU JAMAIS VU,
LE MINISTRE INNOVE EN ENVISAGEANT DE SUPPRIMER UN DIPLÔME PROFESSIONNEL

 

Le jeudi 6 février, le ministre convie journalistes et personnalités diverses à un déjeuner de presse pour vanter la vitrine de sa réforme de la voie professionnelle : les campus des métiers et des qualifications. À l’opposé de cette vitrine, il persiste à démanteler méticuleusement les lycées et les diplômes professionnels.

Le ministère envisage de supprimer purement et simplement le BEP. Ce diplôme a déjà subi une attaque forte lors de la généralisation du bac pro 3 ans au sens où, depuis, il ne bénéficie plus d’une formation spécifique. Il s’obtient dorénavant par des épreuves certificatives qui se déroulent l’année de première bac pro – d’où son nom de diplôme intermédiaire. Le ministre Blanquer est un des instigateurs de ce coup dur porté au BEP.
Aujourd’hui, il envisage d’aller encore plus loin en remplaçant ce diplôme, reconnu par les conventions collectives donc reconnu par les entreprises, par une attestation. Continuer la lecture de AVENIR DU DIPLÔME INTERMÉDIAIRE

LA CO-INTERVENTION EN CAP ET BAC PRO

Les textes organisant la co-intervention

Il existe 3 niveaux de textes pour organiser la mise en œuvre de ce dispositif issu de la réforme Blanquer de la voie professionnelle :

Des textes réglementaires modifiant le Code de l’Éducation (loi, décrets et/ou arrêtés) et publiés au Journal officiel et au Bulletin officiel de l’Éducation nationale (BOEN). Ces textes ont évidemment une influence sur nos obligations réglementaires de service, ces dernières étant naturellement en lien avec notre statut.

Une circulaire (ou note de service) adressée par le ministre aux recteurs et rectrices pour organiser la mise en application des textes réglementaires.
Elle n’est pas constitutive de nouvelles obligations de service pour les PLP. Bien que publiée au BOEN, ce type de circulaire ou note de service ne modifie ni le Code de l’Éducation, ni nos obligations réglementaires de service (ORS), et encore moins notre statut ! Continuer la lecture de LA CO-INTERVENTION EN CAP ET BAC PRO

PROJETS DE PROGRAMMES DE BAC PRO

AFFAIBLISSEMENT ET
NÉCESSITÉ DE MOYENS HORAIRES

Après adoption par le Conseil supérieur des programmes (CSP) et validation par la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO), les projets de nouveaux programmes d’enseignement général pour les classes de 1re et de terminale ont été mis en ligne. Pendant 2 semaines seulement, le ministère organise une consultation de la profession par internet.
Une nouvelle fois, le ministère ne créée pas les conditions d’un réel échange avec les professeur·es de lycée professionnel. Le peu de temps accordé alors qu’ils et elles sont déjà surchargé·es par la mise en place de la réforme ainsi que les modalités mêmes de consultation laissent peu de doute quant au peu de cas fait par la DGESCO des remarques et propositions des collègues. Ce fut déjà le cas pour les programmes de CAP et de 2de et force est de constater que les projets de programmes n’ont pas pris en compte les remarques et suggestions déjà émises il y a plus de 6 mois. Continuer la lecture de PROJETS DE PROGRAMMES DE BAC PRO

LE CHSCT DEMANDE LE RETRAIT DE LA RÉFORME DE LA VOIE PRO

Le CHSCT ministériel confirme les risques psycho-sociaux induits par la réforme Blanquer de la voie professionnelle

Ce jeudi 5 septembre, à la majorité des votant·es, le CHSCT ministériel a validé l’alerte déposée par le SNUEP-FSU concernant la réforme de la voie professionnelle. Il confirme ainsi que cette réforme engendre des risques psycho-sociaux pour les personnels. Il acte que les dispositifs de la réforme vont dégrader leurs conditions de travail et impacter leur santé physique, mentale et sociale. Continuer la lecture de LE CHSCT DEMANDE LE RETRAIT DE LA RÉFORME DE LA VOIE PRO

RENTRÉE 2019 DANS LES LP

CONTRE NOTE DE SERVICE
SUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA RÉFORME
DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

À compter de la rentrée 2019, le lycée professionnel sera fortement percuté par la réforme BLANQUER. Cette contre-circulaire a pour objectif de démontrer la réalité des dispositifs et fournir les ressources et outils d’information sur la mise en œuvre de la réforme. Ce document doit permettre aux équipes syndicales d’agir efficacement dans les établissements pour en limiter les effets nocifs tant sur les conditions de travail des enseignant·es que sur les conditions d’études des lycéennes et lycéens professionnels. Continuer la lecture de RENTRÉE 2019 DANS LES LP