Archives de catégorie : Réforme de la voie pro 2018

PROGRAMMES CAP et Bac Pro

PROJETS DE PROGRAMMES

ALLER VITE POUR MIEUX VIDER LES CONTENUS D’ENSEIGNEMENT

Le ministère publie actuellement les projets de programmes des enseignements généraux du nouveau lycée professionnel, votés par le conseil supérieur des programmes. Pour la voie professionnelle, moins de trois mois auront donc suffit pour travailler sur les programmes de CAP et de 2de Bac pro, voire des trois années de Bac pro.
La marche forcée pour une mise en œuvre de la réforme de la voie professionnelle en septembre prochain aboutit encore à un débat inexistant. Suivant un calendrier serré, le ministère réduit la consultation à une dizaine de jours, une seule réunion par discipline étant prévue avec les organisations syndicales. Les projets de textes sont d’ailleurs publiés quelques jours avant les réunions de consultation. Continuer la lecture de PROGRAMMES CAP et Bac Pro

Premiers effets de la réforme de la voie professionnelle

Suppressions de postes, conditions de travail dégradées, confiance aux abonné·es absent·es

Dès sa présentation en mai 2018, le SNUEP-FSU dénonce fermement la réforme Blanquer de la voie professionnelle. Depuis, le SNUEP-FSU organise de nombreuses rencontres dans les établissements pour alerter sur les conséquences de cette réforme : suppressions de postes et dispositifs nocifs au quotidien pour les élèves et pour les professeur·es. Cette réforme n’a pas été négociée avec les acteurs de terrain.
Le SNUEP-FSU a appelé les collègues à se mobiliser contre cette réforme dès le mois de septembre, notamment par la grève. Il a voté contre les arrêtés instituant de nouvelles grilles horaires en CAP et Bac pro. Ces arrêtés constituent la colonne vertébrale de la réforme. Ils actent la réduction drastique des heures disciplinaires pour les élèves, l’augmentation des heures d’accompagnement personnalisé et imposent les dispositifs que sont le chef d’œuvre et la co-intervention. Continuer la lecture de Premiers effets de la réforme de la voie professionnelle

Les PLP rejettent la réforme

Les professeur·es de lycée professionnel rejettent la réforme Blanquer de la voie professionnelle et considèrent leur métier non reconnu et en forte dégradation

Alerté par des témoignages réguliers de collègues dans les établissements, les réunions, les stages, les mobilisations… le SNUEP-FSU a réalisé une enquête sur les conditions de travail des professeur·es de lycée professionnel (PLP). Cette enquête permet d’objectiver leurs difficultés au plus proche du terrain et de porter les revendications des personnels. Elle révèle le refus par les PLP de la réforme Blanquer de la voie professionnelle qui généralise des dispositifs dégradant leurs conditions de travail et les conditions d’études des jeunes. Le ministre refusant de les entendre.

Plus de 8 enseignant·es en lycée professionnel sur 10 ne sont pas satisfait·es de leurs conditions de travail. Les trois-quarts d’entre-elles/eux considèrent qu’elles se sont détériorées ces trois dernières années. Continuer la lecture de Les PLP rejettent la réforme

Réforme Voie pro 2018 – projets de grilles horaires

Après la perte d’une année de formation en 2009, la formation des élèves est de nouveau tronquée. Les grilles horaires proposées viennent contredire le discours du ministre autour des savoirs fondamentaux, qui font son fond de commerce depuis sa nomination au ministère de l’Éducation nationale.
Les matières générales sont les premières concernées par une baisse de volume.
La co-intervention nécessite des moyens supplémentaires que le ministère n’abondera pas à hauteur des besoins. Même en augmentant le volume complémentaire professeurs de deux heures, l’injonction à la co-intervention ponctionnera les heures de groupe habituelles.
La baisse des heures pour les élèves et l’insuffisance du volume complémentaire professeurs seront synonymes de diminution des DHG donc de suppressions de postes.

ALERTE – Nouveaux projets de grilles horaires début novembre
Dans l’article 3 des deux projets d’arrêtés, le ministère précise désormais que le volume horaire annuel ne peut être augmenté si le nombre de semaines de PFMP est inférieur à 22 semaines en Bac pro ou 14 semaines en CAP. Cela est synonyme d’une nouvelle diminution hebdomadaire  de 1 à 2 heures d’enseignement donc de DHG.
Alors que le SNUEP-FSU réclamait des grilles horaires différentes selon le nombre de semaines de PFMP pour éviter cette diminution, le ministère l’inscrit noir sur blanc. Qui peut encore croire à une réforme sans baisse de moyens ?

Consulter les grille horaires :

Continuer la lecture de Réforme Voie pro 2018 – projets de grilles horaires

EN GRÈVE LE 12 NOVEMBRE

Contre la réforme Blanquer de la voie professionnelle

 Ensemble : mobilisons-nous le 12 novembre

Ensemble : défendons les conditions d’études de nos élèves et nos conditions de travail !

Grace aux premières mobilisations des personnels, le ministre a été contraint à des premiers reculs sur ses deux projets de grille horaire Bac Pro et CAP. Cependant ces minces modifications, qu’ensemble nous avons imposées, ne permettent pas d’enrayer les graves dangers contenus dans ces grilles et engendreront les suppressions de 2500 postes d’ici la fin de la mise en œuvre de la réforme de la voie professionnelle.

Mercredi 10 octobre, l’intersyndicale a porté les revendications des PLP et voté CONTRE ces grilles horaires au Conseil Supérieur de l’Éducation qui a émis un avis défavorable sur ces deux premiers textes réglementaires.  Ensemble forçons le ministre à respecter cet avis ! Continuer la lecture de EN GRÈVE LE 12 NOVEMBRE

STOP à l’engrenage infernal de la réforme Blanquer !

Au CSE, dans les LP, dans les mobilisations,
le SNUEP-FSU dit STOP à l’engrenage infernal
de la réforme Blanquer !

Avis défavorable du CSE sur les grilles horaires CAP et Bac Pro.

Depuis que le ministre a dévoilé les grands axes de sa réforme, le SNUEP-FSU a sans cesse alerté sur les dispositifs envisagés qui ne répondent en rien aux exigences de la profession. Pour le SNUEP-FSU, valoriser la voie professionnelle passe par un renforcement de la qualité des formations et l’amélioration des conditions de travail des personnels. L’objectif doit être de permettre à tou·tes les lycéen·nes professionnel·les de bénéficier de savoirs solides pour réussir leurs parcours scolaire et professionnel.
Le ministre en décide autrement. Il ne s’appuie aucunement sur l’expertise et sur les expériences réussies menées par les équipes dans les établissements. Il préfère multiplier et généraliser les dispositifs qui augmentent la charge de travail des PLP et génèrent de l’absentéisme et de l’échec. Son projet destructeur s’est précisé aujourd’hui mercredi 10 octobre 2018 en CSE. Continuer la lecture de STOP à l’engrenage infernal de la réforme Blanquer !