Archives de catégorie : Communiqués 2018-2019

programmes en Éco-Droit

Projet de programme d’Éco-Droit
ou comment formater les jeunes aux emplois précaires et uberisés !

Alors que le ministère prétend maintenir la double finalité des diplômes professionnels, il décide de diminuer de 50 % le temps d’enseignement en éco-droit pour l’ensemble des bacs pros concernés. Cette réduction horaire entraîne inéluctablement des coupes sombres dans les programmes et une baisse des connaissances attendues, ce qui compliquera la réussite des bachelier·es professionnel·les dans le supérieur.

Ainsi, l’organisation juridique et les relations collectives au travail sont purement et simplement expurgées du programme. Le SNUEP-FSU a exigé leur réintégration. Il serait irresponsable et grave que des jeunes qui entrent rapidement dans l’emploi ne bénéficient pas de connaissances solides sur les droits des salarié·es, sur les règles de représentation syndicale, les actions envisageables lors des conflits au travail. Continuer la lecture de programmes en Éco-Droit

ARTS APPLIQUÉS

Projets de programmes en Arts Appliqués :
des « savoirs » réduits aux seuls besoins des entreprises !

Dans le cadre des nouvelles grilles horaires qui réduisent de moitié le temps d’enseignement en CAP et l’instauration des nouveaux dispositifs, les projets de programmes d’arts appliqués de bac pro et de CAP viennent d’être publiés. Ils sont actuellement soumis à l’avis des organisations syndicales et la profession est consultée par internet.
Alors que des transformations profondes sont imposées à cet enseignement, la réunion de « concertation » du 14 février a été rapide et les remarques syndicales très vite balayées par les représentant·es du ministère.

Le SNUEP-FSU a reproché la similitude des programmes de bac pro et de CAP, sans prise en compte des différences de public, tout comme l’absence de progressivité dans les enseignements et d’évocation des passerelles possibles du CAP vers le bac pro. Continuer la lecture de ARTS APPLIQUÉS

PROGRAMMES CAP et Bac Pro

PROJETS DE PROGRAMMES

ALLER VITE POUR MIEUX VIDER LES CONTENUS D’ENSEIGNEMENT

Le ministère publie actuellement les projets de programmes des enseignements généraux du nouveau lycée professionnel, votés par le conseil supérieur des programmes. Pour la voie professionnelle, moins de trois mois auront donc suffit pour travailler sur les programmes de CAP et de 2de Bac pro, voire des trois années de Bac pro.
La marche forcée pour une mise en œuvre de la réforme de la voie professionnelle en septembre prochain aboutit encore à un débat inexistant. Suivant un calendrier serré, le ministère réduit la consultation à une dizaine de jours, une seule réunion par discipline étant prévue avec les organisations syndicales. Les projets de textes sont d’ailleurs publiés quelques jours avant les réunions de consultation. Continuer la lecture de PROGRAMMES CAP et Bac Pro

2019 : ÉCONOMIES EN VUE DANS LES SEGPA

Dijon, Paris, Limoges… le nombre d’académies annonçant une diminution des dotations pour la rentrée 2019 dans les SEGPA (sections d’enseignement général et professionnel adapté) ne cesse de croître ! Cette baisse des moyens se traduit par des suppressions de postes et une dégradation des conditions d’enseignement. L’inclusion des élèves de Sixième en classe ordinaire se développe rapidement sans réflexion sur les conditions de leur réussite scolaire. Dans les ateliers, le nombre d’élèves augmente.
Pourtant, dans leur format actuel, les SEGPA sont des structures qui permettent des parcours scolaires adaptés pour des élèves en difficulté. Continuer la lecture de 2019 : ÉCONOMIES EN VUE DANS LES SEGPA

Premiers effets de la réforme de la voie professionnelle

Suppressions de postes, conditions de travail dégradées, confiance aux abonné·es absent·es

Dès sa présentation en mai 2018, le SNUEP-FSU dénonce fermement la réforme Blanquer de la voie professionnelle. Depuis, le SNUEP-FSU organise de nombreuses rencontres dans les établissements pour alerter sur les conséquences de cette réforme : suppressions de postes et dispositifs nocifs au quotidien pour les élèves et pour les professeur·es. Cette réforme n’a pas été négociée avec les acteurs de terrain.
Le SNUEP-FSU a appelé les collègues à se mobiliser contre cette réforme dès le mois de septembre, notamment par la grève. Il a voté contre les arrêtés instituant de nouvelles grilles horaires en CAP et Bac pro. Ces arrêtés constituent la colonne vertébrale de la réforme. Ils actent la réduction drastique des heures disciplinaires pour les élèves, l’augmentation des heures d’accompagnement personnalisé et imposent les dispositifs que sont le chef d’œuvre et la co-intervention. Continuer la lecture de Premiers effets de la réforme de la voie professionnelle

mépris du travail des PLP

Pour le mépris du travail des PLP : le ruissellement ça marche !

Concernant la gestion des ressources humaines, un récent rapport des inspections générales émet des préconisations qui prétendent améliorer la reconnaissance des parcours des enseignant·es.

Des primes au mérite et des déroulements de carrière à la carte sont préconisés pour les enseignant·es qui s’engagent dans des pratiques dites vertueuses définies ici par un « investissement dans un travail collectif ou de formation » : exit donc les personnels qui ne peuvent pas donner plus de temps à leur travail déjà lourd pour des raisons personnelles, charge parentale, maladie, éloignement des lieux de travail etc. Des guides, pour améliorer l’entrée dans le métier, la création de hiérarchies intermédiaires entre la direction et les enseignant·es ou les contractuel·les, une régionalisation des recrutements pour le second degré : telles sont les vieilles recettes du quinquennat Sarkozy recyclées dans ce rapport.

Une fois encore, sous ce ministère, les professeur·es de lycée professionnel, ces fameux « autres enseignant·es » de la campagne télévisuelle du ministre, sont fortement attaqué·es. Continuer la lecture de mépris du travail des PLP