Archives de catégorie : Communiqués 2018-2019

Élections professionnelles 2018

Les PLP refusent la réforme de la voie professionnelle

Dans un contexte de crise sociale et démocratique profonde ainsi que de remise en cause des instances paritaires, les professeur·es de lycée professionnel (PLP) ont été encore plus nombreuses et nombreux qu’en 2014 à voter aux élections professionnelles 2018. Par ce vote, ils et elles redisent leur attachement au paritarisme et leur confiance envers les organisations syndicales.

Malgré les dysfonctionnements et les nombreuses difficultés techniques qui ont compliqué l’accès aux scrutins pour de nombreuses électrices et nombreux électeurs, avec 582 voix supplémentaires et un pourcentage jamais atteint, le SNUEP-FSU continue sa progression confirmant ainsi son développement dans les académies.

En faisant progresser les organisations syndicales qui combattent la réforme de l’enseignement professionnel, les personnels ont envoyé un message clair au ministre. Il doit maintenant en tenir compte en ne publiant pas les premiers textes de cette réforme et en ouvrant une réelle concertation pour enfin prendre en compte les revendications des enseignant·es et celles des lycéen·nes professionnel·les.

Le SNUEP-FSU continuera d’agir et de défendre le service public de la formation professionnelle. Le SNUEP-FSU exige des mesures fortes pour améliorer les conditions de travail des PLP et les conditions d’études des jeunes.

LE MINISTRE DOIT PRENDRE EN COMPTE L’EXPRESSION DE LA JEUNESSE

Les jeunes sont mobilisé·es pour dénoncer les réformes en cours dans les lycées et contre le dispositif « parcoursup ». Ils et elles refusent ces réformes car elles aggravent les inégalités, organisent le tri social et entravent leurs parcours scolaires.

Le SNUEP-FSU porte cette analyse concernant la réforme Blanquer de la voie professionnelle. Les suppressions de postes qu’elle engendrera comme la réduction de 8 à 11 semaines d’enseignement en bac pro et 4 en CAP vont considérablement affaiblir la formation initiale des jeunes. C’est l’avenir des jeunes, notamment les plus défavorisé·es, qui se trouverait bouleversé : baisse des qualifications, culture générale au rabais, poursuites d’études empêchées… Continuer la lecture de LE MINISTRE DOIT PRENDRE EN COMPTE L’EXPRESSION DE LA JEUNESSE

Concours PLP 2019

Suppressions de postes dans les LP : un saccage organisé !

La première finalité de la réforme Blanquer de la voie professionnelle est budgétaire. Le SNUEP-FSU l’a toujours affirmé, cette réforme sert d’abord à supprimer des postes de PLP. La première preuve en était les nouvelles grilles horaires en bac pro et en CAP qui pourraient permettre de supprimer au moins 2600 postes. La seconde vient de tomber : baisse des postes ouverts aux concours de professeur·e de lycée professionnel en 2019.
La fin du dispositif Sauvadet fait mécaniquement disparaître 695 postes. Cette perte n’est pas compensée sur les autres concours. Pour l’externe, le nombre de postes chute de près de 10 %. Les réductions sont drastiques dans certaines disciplines : Continuer la lecture de Concours PLP 2019

Élections professionnelles

Exprimer le refus de la réforme du lycée professionnel

Ce matin, peu après 5 h, le ministère a rouvert l’accès au service de vote en ligne.
Suite à de graves dysfonctionnements, le vote électronique à l’Éducation nationale a été suspendu près de 15 heures. Cette situation découle de mauvais choix du ministère quant au prestataire et à l’organisation des élections, choix que nous avons dénoncé il y a un an.
Les représentants de la FSU au bureau de vote central ministériel ont exigé que toutes les dispositions soient prises pour permettre le vote des agent·es de l’Éducation nationale.

Dans un contexte de remise en cause du paritarisme, donc de la défense des droits individuels et collectifs des personnels, le SNUEP-FSU appelle les personnels à voter massivement dès aujourd’hui. Le vote exprime un attachement à des valeurs et à un projet pour l’École, avec un enseignement professionnel renforcé, le travail et l’investissement au quotidien des personnels reconnus.

Pour l’avenir des jeunes, pour notre métier, nous appelons les personnels des LP, SEP, SEGPA, EREA à exprimer leur confiance envers le SNUEP et la FSU.

L’espace de vote : elections2018.education.gouv.fr

Aide et informations : electionspro2018.snuep.fr

3è prépa-métiers

Le SNUEP-FSU demande au ministère de revoir sa copie !

Le ministère de l’éducation nationale a présenté à la dernière commission spécialisée des lycées (CSL) un décret qui remplace le DIMA par une classe de 3ème « prépa-métiers » pouvant être implantée en collège, LP ou LPO.  Cette classe qui a été introduite par la loi du 5 septembre 2018 « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » doit remplacer la classe actuelle de 3ème préparatoire à l’enseignement professionnel.

Si le SNUEP-FSU est favorable à la suppression du DIMA, dispositif qui écartaient des milliers de jeunes du collège et des lycées sans forcément les préparer réellement à poursuivre leur formation et à atteindre un premier niveau de qualification, il constate une fois de plus le manque de dialogue sociale de ce ministère. En effet, alors que l’arrêté définissant la grille horaire de cette classe n’était pas a l’ordre du jour, il a été présenté en séance le jour de la CSL. Continuer la lecture de 3è prépa-métiers

Les PLP rejettent la réforme

Les professeur·es de lycée professionnel rejettent la réforme Blanquer de la voie professionnelle et considèrent leur métier non reconnu et en forte dégradation

Alerté par des témoignages réguliers de collègues dans les établissements, les réunions, les stages, les mobilisations… le SNUEP-FSU a réalisé une enquête sur les conditions de travail des professeur·es de lycée professionnel (PLP). Cette enquête permet d’objectiver leurs difficultés au plus proche du terrain et de porter les revendications des personnels. Elle révèle le refus par les PLP de la réforme Blanquer de la voie professionnelle qui généralise des dispositifs dégradant leurs conditions de travail et les conditions d’études des jeunes. Le ministre refusant de les entendre.

Plus de 8 enseignant·es en lycée professionnel sur 10 ne sont pas satisfait·es de leurs conditions de travail. Les trois-quarts d’entre-elles/eux considèrent qu’elles se sont détériorées ces trois dernières années. Continuer la lecture de Les PLP rejettent la réforme