Archives de catégorie : Communiqués 2018-2019

La réforme Blanquer de la voie professionnelle doit sortir de l’ombre !

Plus de 10 000 manifestant·es se sont mobilisé·es samedi 18 mai pour montrer leur opposition à la loi Pour une école de la confiance et aux réformes en cours dans les lycées. Les professeur·es de lycées professionnels (PLP) étaient présent·es pour protester contre la réforme Blanquer de la voie professionnelle – réforme qui transforme en profondeur le métier de PLP et qui va dégrader l’avenir scolaire et professionnel des jeunes.
Si depuis des semaines, les mobilisations ont déjà permis de faire infléchir le parlement sur les écoles des savoirs fondamentaux et le ministère, en l’obligeant à ouvrir des négociations sur les salaires indécents des personnels, nombreux sont les dispositifs restants et les réformes qui nécessitent de maintenir notre détermination. Continuer la lecture de La réforme Blanquer de la voie professionnelle doit sortir de l’ombre !

DISCRÉDIT SUR LES LYCÉES PROFESSIONNELS

PÉNICAUD, BLANQUER, MARTINOT JETTENT LE DISCRÉDIT SUR LES LYCÉES PROFESSIONNELS POUR MIEUX LES DÉMOLIR !

En avril 2018, dans sa présentation de la loi Pour la liberté de choisir son avenir professionnel, la ministre du Travail affirmait sans scrupule que « le milliard et demi d’euros attribué aux régions pour financer les lycées pros ira aux entreprises et aux jeunes. » Elle laissait ainsi sous-entendre que les lycées professionnels perçoivent réellement cette somme et que l’argent dédié aux établissements ne bénéficient pas aux jeunes.

En octobre 2018, c’est au ministre de l’Éducation nationale en personne de jeter le discrédit sur les lycées professionnels en prétendant que cette voie de formation « coûte le plus cher et a le plus d’heures de cours » sans être « synonyme de réussite. » Continuer la lecture de DISCRÉDIT SUR LES LYCÉES PROFESSIONNELS

reconstruction de Notre-dame de Paris

Le ministre s’offre une opération de communication
et n’éteint pas l’incendie dans les lycées pros

Pour J.-M. Blanquer, toutes les occasions sont bonnes pour « récupérer » l’actualité, même la plus triste comme celle de Notre-Dame de Paris. L’incendie à peine maîtrisé, le ministre se présente comme un acteur essentiel de sa reconstruction en annonçant solennellement mobiliser le « monde » de l’enseignement professionnel.

Mais ce qu’il ne dit pas, c’est qu’il est surtout un acteur majeur de la destruction de la voie professionnelle publique. En 2009, il a participé activement à spolier 1 an de formation aux lycéen·nes professionnel·les, les empêchant ainsi d’acquérir des connaissances solides pour aborder leurs métiers avec le professionnalisme nécessaire. Il fait partie des promoteurs actifs de l’apprentissage qui laisse des dizaines milliers de jeunes mineur·es sur le carreau et qui limite les poursuites d’études. Depuis qu’il exerce des hautes fonctions au ministère, il n’a ouvert aucune section qui forment « aux savoirs ancestraux », préférant celles qui répondent aux besoins immédiats des entreprises ou d’autres moins coûteuses, en tertiaire notamment. L’action du ministre a été et continue d’être une opération de destruction de la formation professionnelle initiale. Continuer la lecture de reconstruction de Notre-dame de Paris

Évaluations certificatives

Diplômes de la voie professionnelle :
le SNUEP-FSU défend un allègement de la pression certificative

Le 30 mars dernier, dans une réunion avec l’ensemble des organisations syndicales, la DGESCO a lancé de premières pistes de réflexion sur une évolution des modalités de certification pour les diplômes de la voie professionnelle. Si certaines propositions semblent aller dans le bon sens, le projet d’ensemble n’est pas encore abouti et la vigilance sera nécessaire quand viendra le temps de la parution des textes permettant ces modifications.

Le SNUEP-FSU acte favorablement la volonté du ministère de réduire le nombre de CCF au profit d’un retour à des épreuves ponctuelles. La proportion de ces retours n’étant pas encore fixée, le SNUEP-FSU insiste pour que celle-ci ne soit pas seulement anecdotique. Continuer la lecture de Évaluations certificatives

jeudi 4 avril 2019

Mobilisé·es pour obtenir
l’abandon du projet de loi Blanquer

Les enseignantes et enseignants se mobilisent face à la politique éducative, rétrograde et libérale, conduite actuellement à marche forcée au mépris de leur expertise professionnelle et déjà sanctionnée par l’ensemble de la communauté éducative.

Elles et ils rejettent notamment le projet de loi « pour l’école de la confiance », un texte qui ne permettrait en rien d’améliorer la réussite de tous les élèves et bouleverserait radicalement le fonctionnement et la structure de l’école avec notamment la création de regroupements écoles-collège. Continuer la lecture de jeudi 4 avril 2019

PROGRAMMES D’HISTOIRE-GÉOGRAPHIE

Quand l’histoire du monde ouvrier devient celle des Compagnons du Devoir :
triste programme pour les bacs pros !

Bâclés en deux mois, les premiers projets de programme d’histoire-géographie de la voie professionnelle montraient déjà la volonté ministérielle de formater les futurs salarié·es, pour leur faire accepter, sans recul ni critique une certaine idée de la marche du monde, libérale et mondialisée.

Après les pseudo-consultations des organisations syndicales et des enseignant·es, la nouvelle version des programmes évolue dans un sens qui prend bien peu en compte les remarques des professionnels. Continuer la lecture de PROGRAMMES D’HISTOIRE-GÉOGRAPHIE