Archives de catégorie : Communiqués

Recrutement des professeur-es de lycée professionnel

20 % des postes non pourvus et des disciplines sinistrées

Le SNUEP-FSU attend des mesures urgentes et ambitieuses

Le ministre de l’éducation nationale a annoncé que l’enseignement professionnel sera sa deuxième grande priorité après le 1er degré. Pour le SNUEP-FSU, une valorisation ambitieuse de l’enseignement professionnel doit être mise en œuvre et des mesures urgentes doivent être prises pour enrayer la crise profonde du recrutement des PLP.

Cette année 3030 postes étaient ouverts pour les 4 concours (externe 1920, interne 315, réservé 785 et troisième concours 10) soit 4 % de moins qu’en 2016. Cette baisse ne permet pas pour autant de faire le plein de lauréat-es : 674 places sont restées vacantes soit plus d’un poste sur cinq (taux de couverture de 78 %).

A l’examen réservé, Continuer la lecture de Recrutement des professeur-es de lycée professionnel

CCF et épreuve de contrôle : un contresens manifeste !

Sous prétexte d’assurer l’égalité des filières, la réforme du bac pro en 3 ans a instauré une épreuve de rattrapage, appelée épreuve de contrôle.
Pour le SNUEP-FSU, organiser une épreuve de rattrapage à l’issue d’un baccalauréat essentiellement passé en CCF (contrôle en cours de formation) est un contresens. Cette épreuve de contrôle, par ses modalités d’organisation, continue à compter autant que toutes les épreuves du 1er groupe réunies : les matières y sont imposées aux candidat-es, et les résultats obtenus compensent directement la moyenne coefficientée des épreuves précédentes. En réalité, la finalité de cette épreuve est surtout d’augmenter artificiellement le taux de réussite ! Continuer la lecture de CCF et épreuve de contrôle : un contresens manifeste !

Économie-gestion au bac pro 2017 : un sujet orienté pour mieux orienter vers l’apprentissage ?

Le sujet national d’Économie-Gestion proposé le vendredi 16 juin 2017 aux candidat-es du baccalauréat professionnel est proprement scandaleux !
Dans le sujet C, il est demandé aux candidat-es d’argumenter sur « l’intérêt de poursuivre ses études en contrat d’apprentissage plutôt que sous statut d’étudiant/e ». Les candidat-es sont ainsi contraint-es de s’appuyer sur les habituels poncifs, souvent erronés, présentant ce système de formation comme la voie d’excellence d’accès au diplôme. Les candidat-es se voient, de plus, proposer différentes thématiques pour leur développement, parmi lesquelles bien entendu « les avantages du contrat d’apprentissage ». Continuer la lecture de Économie-gestion au bac pro 2017 : un sujet orienté pour mieux orienter vers l’apprentissage ?

L’apprentissage contre l’enseignement professionnel public Pour le SNUEP-FSU, c’est non !

Le bureau national du SNUEP-FSU dénonce avec force les projets d’Emmanuel Macron qui constituent une attaque frontale contre l’enseignement professionnel public, en voulant le placer sous la tutelle du patronat. Son objectif de faire de l’apprentissage « le cœur de l’enseignement professionnel » entraînera une dégradation majeure des conditions d’études des jeunes de la voie professionnelle et des conditions d’enseignement des professeur-es de lycée professionnel. Continuer la lecture de L’apprentissage contre l’enseignement professionnel public Pour le SNUEP-FSU, c’est non !

Communiqué intersyndical : Non au transfert aux régions de la formation professionnelle initiale sous statut scolaire

 

 Aujourd’hui plus de 30% des lycéens et lycéennes suivent un parcours de formation dans la voie professionnelle et préparent un CAP, un BEP ou un bac pro qui sont des diplômes nationaux. Transférer l’ensemble des compétences en matière de formation professionnelle initiale aux Régions revient à abandonner l’ambition d’une scolarisation commune pour tous les jeunes de 3 à 18 ans. Ce serait développer des logiques strictement utilitaristes et à court terme en ne proposant que les formations répondant aux besoins immédiats des entreprises d’un territoire. Cela conduirait à accentuer les inégalités régionales et à offrir des formations ne permettant pas aux futur.es salarié.es en formation d’envisager un avenir professionnel au-delà du territoire où ils ont été scolarisés.  Ce projet constitue un recul majeur de l’État et nous ne voulons pas d’une société où l’État se désengage de la formation de 30 % de sa jeunesse. Continuer la lecture de Communiqué intersyndical : Non au transfert aux régions de la formation professionnelle initiale sous statut scolaire