Archives de catégorie : Communiqués

PROGRAMMES D’HISTOIRE-GÉOGRAPHIE

Quand l’histoire du monde ouvrier devient celle des Compagnons du Devoir :
triste programme pour les bacs pros !

Bâclés en deux mois, les premiers projets de programme d’histoire-géographie de la voie professionnelle montraient déjà la volonté ministérielle de formater les futurs salarié·es, pour leur faire accepter, sans recul ni critique une certaine idée de la marche du monde, libérale et mondialisée.

Après les pseudo-consultations des organisations syndicales et des enseignant·es, la nouvelle version des programmes évolue dans un sens qui prend bien peu en compte les remarques des professionnels. Continuer la lecture de PROGRAMMES D’HISTOIRE-GÉOGRAPHIE

Projets de programmes au CSE

Devant le refus de dialogue du ministère,
le SNUEP-FSU quitte le Conseil supérieur de l’Éducation

Lors du conseil supérieur de l’Éducation (CSE) du 21 mars 2019, le SNUEP-FSU a dénoncé une fois de plus la précipitation avec laquelle les projets de programmes de la voie professionnelle ont été conçus puisque moins de deux mois auront suffi pour que le CSP les présente.

Les organisations syndicales ont été consultées à la hâte dans des réunions où ont pu être abordés jusqu’à 6 programmes en même temps.
La consultation des enseignant·es n’a pas été non plus satisfaisante et les résultats n’ont pas été diffusés en amont de ce CSE.
Lors de la commission spécialisée des lycées qui s’est tenue le mardi 12 et le mercredi 13 mars pratiquement aucune réponse n’a été apportée aux questions posées par les organisations présentes puisqu’aucun·e expert·e institutionnel n’était présent·e. Continuer la lecture de Projets de programmes au CSE

Rapport 2de à champs pro

Le ministre Jean-Michel Blanquer ignore aussi les inspecteurs généraux pour mener ses réformes

Un rapport de l’inspection générale de l’éducation nationale sur “L’expérimentation des classes de seconde professionnelle de champ” a été rédigé en mars 2018. Il ne parait qu’un an plus tard, après le lancement de la réforme de la voie professionnelle, qui propose notamment de généraliser ce type de seconde sous l’intitulé « par famille de métiers ». Or les conclusions du rapport diffèrent fortement de ce choix politique et non éducatif…

Si l’expérimentation des 2des à champ professionnel avait pour objectif premier de proposer une orientation progressive, la réalité est tout autre. Selon les auteurs du rapport, ce type de classe ne permet pas d’attirer davantage d’élèves de 3e vers la voie professionnelle. Continuer la lecture de Rapport 2de à champs pro

3ème prépa-métiers

Apprentissage : la destinée des élèves de 3e prépa-métiers

Le ministère de l’éducation nationale a présenté, lors du conseil supérieur de l’éducation (CSE) du 11 mars, un arrêté qui définit les objectifs et l’organisation pédagogique de la classe de 3e « prépa-métiers » pouvant être implantée en collège, LP ou LPO. Cette classe remplace les 3e prépa-pro actuelles.

Par la suppression du DIMA, qui ne concernait qu’un très petit nombre de jeunes et par la mise en place de cette nouvelle 3e, l’objectif de préparer davantage les jeunes à entrer en apprentissage risque bien d’être prochainement atteint. Pour le SNUEP-FSU, qui a toujours dénoncé l’orientation précoce en apprentissage, ces classes renforceront les difficultés des élèves puisque ces dernier·es ne sont pas celles et ceux que les entreprises embauchent. Continuer la lecture de 3ème prépa-métiers

projets de programmes

Projets de programme pour la voie professionnelle
Savoirs au rabais, numérique, coupes sombres !

La réforme Blanquer de la voie professionnelle conduit à une réduction massive des horaires dans toutes les disciplines. De plus, la mise en place des dispositifs imposés (accompagnement personnalisé et consolidation, Chef d’œuvre, co-intervention) va accroître les difficultés des jeunes et des personnels.

Le SNUEP-FSU a dénoncé la précipitation avec laquelle ces projets de programmes ont été conçus puisque moins de 2 mois auront suffi pour les construire. Les personnels ont purement et simplement été exclus de toute réflexion en amont alors même que ce sont eux les experts : ils connaissent leur discipline, leur public, les savoirs qui mobilisent les élèves et les attendus post bac.
Ainsi, des coupes sombres ont été opérées.  Coupes d’autant plus injustifiées qu’apparaît partout un temps dédié pour “enseigner le numérique”, comme s’il s’agissait d’une fin en soi. Continuer la lecture de projets de programmes

langues vivantes

Langues vivantes en CAP et bac professionnel
Dimension culturelle et citoyenne effacée 

Le 15 février, l’ensemble des organisations syndicales a été reçue à la Dgesco pour une concertation sur les projets de programmes de langues vivantes.

Le SNUEP-FSU y a dénoncé des projets de programmes trop centrés sur la culture professionnelle. Cet aspect est renforcé par une proposition d’évaluation excluant la vie courante et la vie citoyenne. Nous avons souligné l’accent mis sur l’utilisation du numérique comme une injonction pédagogique, frein à la liberté de choix des enseignant·es dans la conception de leurs cours. Cela générera aussi des inégalités selon les établissements et les territoires, très inégalement dotés en matériel informatique. Continuer la lecture de langues vivantes