Tous les articles par Communication

Scolarisation des migrant-es : lettre ouverte

au Ministre de l’Éducation nationale

Monsieur le ministre,

La loi française affirme le droit à la scolarisation pour tous, droit réaffirmé dans le cadre de l’école inclusive. Pourtant, de trop nombreux enfants et adolescents n’ont pas pu faire leur rentrée scolaire.
Parfois, c’est parce qu’un maire a refusé de les inscrire à l’écolesous un prétexte administratif ou parce qu’un mineur isolé n’a pu bénéficier des aides pour le guider dans les démarches nécessaires à l’inscription au collège ou au lycée.

Parfois c’est parce que, victime d’une expulsion ou de la précarité des hébergements en hôtel social, l’enfant ou l’adolescent a été éloigné de l’école où il avait été scolarisé.
Parfois c’est parce qu’il faut attendre plusieurs mois pour obtenir un rendez-vous d’évaluation au CIO ou au CASNAV et qu’une fois cette évaluation faite, il faudra encore attendre pour obtenir une place en collège ou lycée ou rendre possible une formation professionnelle ou une poursuite d’étude.

La loi ne fait aucune exception au droit à l’école y compris au-delà de 16 ans et les textes réglementaires rappellent qu’aucune distinction ne peut être faite quant à ce droit entre les enfants de nationalité française et les enfants de nationalité étrangère.
C’est pourquoi les organisations syndicales et les associations soussignées appellent le ministre de l’Éducation nationale à agir pour que ce droit soit effectif pour tous les enfants et les adolescents et que les moyens nécessaires pour réussir cette scolarité y soient consacrés.

FSU, FERC-CGT, UNSA Éducation, SUD Éducation, SGEN-CFDT, RESF, CDERE, Solidarité laïque, LDH, FCPE

Mobilisation des retraité-es jeudi 28 septembre 2017

Mobilisation des retraités et retraitées Jeudi 28 septembre 2017

Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre.

Haro sur le pouvoir d’achat des retraités

Au printemps dernier plus de 12000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80% des personnes retraitées indiquent que leur situation financière s’est dégradée.
Malgré cela, le gouvernement annonce une baisse des pensions de 8 millions de retraité-e-s en augmentant de Continuer la lecture de Mobilisation des retraité-es jeudi 28 septembre 2017

LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Nous vous avons écrit à plusieurs reprises pour obtenir un rendez-vous avec vous.
Face à la gravité de la situation, nos organisations syndicales et associatives ne peuvent se satisfaire de la réponse de votre chef de cabinet en date du 25 Juillet précisant :
« Le Président ne peut répondre actuellement favorablement à votre courrier en raison des contraintes de son agenda. Votre courrier a été adressé à Madame BUZYN, Ministre des solidarités et de la santé ».

Malgré tout le respect que nous avons pour Madame BUZYN (que nous ne manquerons pas de contacter pour les sujets de sa compétence), c’est vous, Monsieur le Président de la République que les représentants des 16 millions de retraités veulent rencontrer. Continuer la lecture de LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

NON AU RETOUR DU JOUR DE CARENCE !

Le jour de carence pour les arrêts maladie dans la Fonction
publique fut une mesure phare du quinquennat Sarkozy. Injuste
et discriminatoire et dénoncé par toutes les organisations
syndicales, il avait été abandonné. Le SNUEP-FSU s’insurge
contre le projet gouvernemental de le remettre en place !
Continuer la lecture de NON AU RETOUR DU JOUR DE CARENCE !

Se mobiliser face aux attaques contre le service public, les fonctionnaires, les salarié-es, les retraité-es et la jeunesse.

Depuis l’arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement, les mauvaises nouvelles se multiplient contre les agent-es de la Fonction publique et les salarié-es. Dans la Fonction publique, les premières mesures annoncées – le gel du point d’indice, le retour du jour de carence, la hausse de 1.7 % de la CSG, la remise en cause du calendrier du PPCR ne permettront aucunement d’améliorer notre pouvoir d’achat. La suppression de 120 000 postes, le projet de réforme des retraites et la baisse des dépenses publiques constituent un véritable plan de bataille contre les fonctionnaires et les missions du service public.

La journée de manifestations et de grèves Continuer la lecture de Se mobiliser face aux attaques contre le service public, les fonctionnaires, les salarié-es, les retraité-es et la jeunesse.

10 octobre : Grève et manifestations

Avec la FSU et l’ensemble des organisations syndicales de la Fonction publique, le SNUEP-FSU appelle les enseignant-es et CPE de l’enseignement professionnel à la grève et aux manifestations le 10 octobre, pour une véritable négociation salariale, l’augmentation de notre pouvoir d’achat, le non rétablissement du jour de carence et des moyens pour faire fonctionner les services publics.

Télécharger (PDF, 701KB)