Tous les articles par admin

CCF et épreuve de contrôle : un contresens manifeste !

Sous prétexte d’assurer l’égalité des filières, la réforme du bac pro en 3 ans a instauré une épreuve de rattrapage, appelée épreuve de contrôle.
Pour le SNUEP-FSU, organiser une épreuve de rattrapage à l’issue d’un baccalauréat essentiellement passé en CCF (contrôle en cours de formation) est un contresens. Cette épreuve de contrôle, par ses modalités d’organisation, continue à compter autant que toutes les épreuves du 1er groupe réunies : les matières y sont imposées aux candidat-es, et les résultats obtenus compensent directement la moyenne coefficientée des épreuves précédentes. En réalité, la finalité de cette épreuve est surtout d’augmenter artificiellement le taux de réussite ! Continuer la lecture de CCF et épreuve de contrôle : un contresens manifeste !

Économie-gestion au bac pro 2017 : un sujet orienté pour mieux orienter vers l’apprentissage ?

Le sujet national d’Économie-Gestion proposé le vendredi 16 juin 2017 aux candidat-es du baccalauréat professionnel est proprement scandaleux !
Dans le sujet C, il est demandé aux candidat-es d’argumenter sur « l’intérêt de poursuivre ses études en contrat d’apprentissage plutôt que sous statut d’étudiant/e ». Les candidat-es sont ainsi contraint-es de s’appuyer sur les habituels poncifs, souvent erronés, présentant ce système de formation comme la voie d’excellence d’accès au diplôme. Les candidat-es se voient, de plus, proposer différentes thématiques pour leur développement, parmi lesquelles bien entendu « les avantages du contrat d’apprentissage ». Continuer la lecture de Économie-gestion au bac pro 2017 : un sujet orienté pour mieux orienter vers l’apprentissage ?

MADAGASCAR 1947 : INSURRECTION ET MASSACRES

En mars 1947 les élus de Madagascar demandent le statut d’État libre, balayé d’un revers de main par V. Auriol. Les abus coloniaux et même le travail forcé continuant malgré l’abolition du régime de l’indigénat, une insurrection éclate le 29 mars 1947 et pendant 20 mois ce ne sont que crimes de guerre, destructions de villages et de récoltes, viols, exécutions sommaires… L’indépendance n’est obtenue qu’en 1960, le 29 mars est férié depuis 1967. Il faudra attendre 2005 pour que la France reconnaisse officiellement les massacres, position confirmée en 2016 au sommet de la francophonie qui a lieu à Madagascar.

Pour nos exigences sociales, contre l’extrême droite

Avec 11 millions de voix pour sa candidate au 2e tour des présidentielles, l’extrême droite poursuit sa progression. Véritables imposteurs, ses militant-es défendent la « préférence nationale » et le repli nationaliste et prospèrent sur la colère légitime devant les politiques antisociales, libérales et austéritaires. Tout en s’efforçant de se présenter comme les véritables défenseurs des classes populaires ou encore des femmes, ils organisent et encouragent au rejet de l’autre, des étranger-es et des migrant-es. Il est urgent de construire la résistance sur le terrain social ! L’extrême droite se combat sur tous les fronts !

L’apprentissage contre l’enseignement professionnel public Pour le SNUEP-FSU, c’est non !

Le bureau national du SNUEP-FSU dénonce avec force les projets d’Emmanuel Macron qui constituent une attaque frontale contre l’enseignement professionnel public, en voulant le placer sous la tutelle du patronat. Son objectif de faire de l’apprentissage « le cœur de l’enseignement professionnel » entraînera une dégradation majeure des conditions d’études des jeunes de la voie professionnelle et des conditions d’enseignement des professeur-es de lycée professionnel. Continuer la lecture de L’apprentissage contre l’enseignement professionnel public Pour le SNUEP-FSU, c’est non !