Tous les articles par admin

GRÈVE DES CORRECTIONS

Le ministre doit répondre aux revendications des personnels de la Voie pro

La grève de la surveillance des épreuves du bac, lancée le 17 juin, a été suivie de façon significative dans les lycées professionnels, généraux et technologiques.

Contrairement aux annonces du ministre de l’Éducation nationale, celle-ci a été majoritaire dans bon nombre d’établissements.

Le niveau de mobilisation de nos collègues a obligé les autorités académiques à faire des convocations en surnombre, à utiliser des personnels administratifs ou de vie scolaire et des enseignant·es du privé pour assurer la surveillance dans les centres d’examen.

C’est à ce prix que les épreuves se sont déroulées, parfois dans des conditions inacceptables pour les élèves.

Malgré ce niveau de mobilisation, le gouvernement n’a apporté aucune réponse aux revendications des personnels. Continuer la lecture de GRÈVE DES CORRECTIONS

Après le 17 juin, déterminés à poursuivre l’action

Communiqué FSU (SNES, SNEP, SNUEP, SNETAP), CGT (Educ’Action, agri, enseignement privé), Solidaires, (SUD éducation, SUD rural-territoires, Sundep), SNALC, CNT, SYNEP-CFE-CGC, Snec-CFTC, avec le soutien des Stylos rouges, de la chaîne des bahuts et de l’APSES.

L’appel intersyndical à la grève de la surveillance des épreuves ce lundi 17 juin a été bien suivi. En dépit de la communication lénifiante du ministre de l’Education nationale, les centres d’examens ont été obligés de faire des sur-convocations, des pressions, des appels à d’autres personnels. Les épreuves se sont déroulées, parfois au prix de conditions inacceptables.
Une fois de plus, le gouvernement a campé sur ses positions méprisantes et autoritaires. Il a refusé le dialogue social et toute réponse au préavis de grève, mais s’est vu obligé de défendre ses réformes, et de renoncer à certaines mesures de la loi Blanquer. Continuer la lecture de Après le 17 juin, déterminés à poursuivre l’action

La réforme Blanquer de la voie professionnelle doit sortir de l’ombre !

Plus de 10 000 manifestant·es se sont mobilisé·es samedi 18 mai pour montrer leur opposition à la loi Pour une école de la confiance et aux réformes en cours dans les lycées. Les professeur·es de lycées professionnels (PLP) étaient présent·es pour protester contre la réforme Blanquer de la voie professionnelle – réforme qui transforme en profondeur le métier de PLP et qui va dégrader l’avenir scolaire et professionnel des jeunes.
Si depuis des semaines, les mobilisations ont déjà permis de faire infléchir le parlement sur les écoles des savoirs fondamentaux et le ministère, en l’obligeant à ouvrir des négociations sur les salaires indécents des personnels, nombreux sont les dispositifs restants et les réformes qui nécessitent de maintenir notre détermination. Continuer la lecture de La réforme Blanquer de la voie professionnelle doit sortir de l’ombre !

DISCRÉDIT SUR LES LYCÉES PROFESSIONNELS

PÉNICAUD, BLANQUER, MARTINOT JETTENT LE DISCRÉDIT SUR LES LYCÉES PROFESSIONNELS POUR MIEUX LES DÉMOLIR !

En avril 2018, dans sa présentation de la loi Pour la liberté de choisir son avenir professionnel, la ministre du Travail affirmait sans scrupule que « le milliard et demi d’euros attribué aux régions pour financer les lycées pros ira aux entreprises et aux jeunes. » Elle laissait ainsi sous-entendre que les lycées professionnels perçoivent réellement cette somme et que l’argent dédié aux établissements ne bénéficient pas aux jeunes.

En octobre 2018, c’est au ministre de l’Éducation nationale en personne de jeter le discrédit sur les lycées professionnels en prétendant que cette voie de formation « coûte le plus cher et a le plus d’heures de cours » sans être « synonyme de réussite. » Continuer la lecture de DISCRÉDIT SUR LES LYCÉES PROFESSIONNELS

RENTRÉE 2019 DANS LES LP

CONTRE NOTE DE SERVICE
SUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA RÉFORME
DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

À compter de la rentrée 2019, le lycée professionnel sera fortement percuté par la réforme BLANQUER. Cette contre-circulaire a pour objectif de démontrer la réalité des dispositifs et fournir les ressources et outils d’information sur la mise en œuvre de la réforme. Ce document doit permettre aux équipes syndicales d’agir efficacement dans les établissements pour en limiter les effets nocifs tant sur les conditions de travail des enseignant·es que sur les conditions d’études des lycéennes et lycéens professionnels. Continuer la lecture de RENTRÉE 2019 DANS LES LP

reconstruction de Notre-dame de Paris

Le ministre s’offre une opération de communication
et n’éteint pas l’incendie dans les lycées pros

Pour J.-M. Blanquer, toutes les occasions sont bonnes pour « récupérer » l’actualité, même la plus triste comme celle de Notre-Dame de Paris. L’incendie à peine maîtrisé, le ministre se présente comme un acteur essentiel de sa reconstruction en annonçant solennellement mobiliser le « monde » de l’enseignement professionnel.

Mais ce qu’il ne dit pas, c’est qu’il est surtout un acteur majeur de la destruction de la voie professionnelle publique. En 2009, il a participé activement à spolier 1 an de formation aux lycéen·nes professionnel·les, les empêchant ainsi d’acquérir des connaissances solides pour aborder leurs métiers avec le professionnalisme nécessaire. Il fait partie des promoteurs actifs de l’apprentissage qui laisse des dizaines milliers de jeunes mineur·es sur le carreau et qui limite les poursuites d’études. Depuis qu’il exerce des hautes fonctions au ministère, il n’a ouvert aucune section qui forment « aux savoirs ancestraux », préférant celles qui répondent aux besoins immédiats des entreprises ou d’autres moins coûteuses, en tertiaire notamment. L’action du ministre a été et continue d’être une opération de destruction de la formation professionnelle initiale. Continuer la lecture de reconstruction de Notre-dame de Paris