Les retraites au 49-3 !

Il l’a fait. Le gouvernement utilise le 49.3 alors qu’il dispose de la majorité à l’Assemblée nationale.
Le gouvernement élude ainsi le débat parlementaire qui arrivait aux articles abordant la valeur du point. Par cette décision, le gouvernement veut mettre un voile sur le rejet de cette réforme exprimé par une majorité des citoyennes et citoyens. Cela renforce la détermination du SNUEP et de la FSU à poursuivre la mobilisation, notamment le 8 mars avec la marche des Grandes gagnantes et de faire du 31 mars une journée d’action interprofessionnelle massive, dans l’unité la plus large.
Dès le début de cette semaine, l’intersyndicale appellera à des rassemblements partout en France (devant l’Assemblée nationale, les préfectures, sur les places publiques) le jour de l’examen des motions de censure.

Le communiqué de la FSU :

Retraites au 49-3: face au coup de force du gouvernement,
la FSU toujours plus déterminée

La FSU s’indigne de l‘utilisation de l‘article 49-3 de la Constitution pour faire passer sans débats à l‘Assemblée Nationale la loi retraites combattue depuis près de trois mois et rejetée par une majorité́ de Français·es.
Preuve supplémentaire de l’incapacité́ du gouvernement à convaincre sur son projet, ce coup de force est aussi un nouveau signe de mépris du gouvernement vis à vis de l’Assemblée, de l’opinion et du mouvement social. Cela ne fait que renforcer la détermination de la FSU à continuer son combat contre cette loi injuste.
La FSU appellera avec ses partenaires très vite, dès la semaine prochaine, à de nouvelles initiatives avant la journée interprofessionnelle du 31 mars qui doit plus que jamais rassembler dans l’unité́ la plus large.

Les Lilas, le 1er mars 2020