Programmes de 1re et Tle du bac pro

Les projets de programmes de 1re et Tle  du baccalauréat professionnel doivent être débattus

Du 8 au 11 octobre, le conseil supérieur de programmes (CSP) a réuni les organisations syndicales et les associations disciplinaires sur plusieurs groupes de travail abordant les projets de programmes de première et terminale bac pro, en histoire-géographie EMC, français, PSE, mathématiques et physique-chimie.
En amont et lors de ces réunions, aucun document n’a été transmis, empêchant de fait un réel travail d’analyses et de propositions. Le SNUEP-FSU dénonce ces conditions qui illustrent les méthodes de l’actuel gouvernement et la précipitation dans laquelle se met en place la réforme de la voie professionnelle. Le SNUEP-FSU persiste à condamner cette réforme sans réelle ambition pour les élèves et qui aggrave les conditions de travail des enseignant·es,

Le CSP publiera ses projets le 31 octobre. Le SNUEP-FSU a d’ores et déjà défendu sa vision émancipatrice et ambitieuse des programmes et exigé notamment que la place et le rôle des femmes celui du monde ouvrier dans l’Histoire soient véritablement intégrés.
À partir de cette date, le ministère envisage de consulter les personnels et leurs représentant·es. Le SNUEP-FSU demande que les erreurs de mars dernier lors de la présentation des programmes de secondes de CAP et de bac pro ne soient pas reproduites : les propositions et remarques doivent être rendues publiques et prises en compte.

Pour le SNUEP-FSU, il est inconcevable de déconnecter ce travail sur les programmes des modalités de certification. Or, pour le moment et sur ce point les discussions n’ont pas commencé. Le SNUEP-FSU demande l’ouverture rapide de concertations sur les certifications.

La revalorisation de la Voie professionnelle reste  bien de l’ordre du slogan. Toutes les mesures imposées dégradent les formations des jeunes et éloignent les personnels du sens même de leur métier. Le mercredi 6 novembre, aura lieu un CHSCT ministériel sur la prévention des suicides dans l’Éducation nationale. Le SNUEP-FSU appelle les collègues à se rassembler ce jour-là, dans les départements et académies pour dénoncer cette réforme, ses effets et les risques qui en découlent.

Paris le 15 octobre 2019

Télécharger le communiqué