La réforme Blanquer de la voie professionnelle doit sortir de l’ombre !

Plus de 10 000 manifestant·es se sont mobilisé·es samedi 18 mai pour montrer leur opposition à la loi Pour une école de la confiance et aux réformes en cours dans les lycées. Les professeur·es de lycées professionnels (PLP) étaient présent·es pour protester contre la réforme Blanquer de la voie professionnelle – réforme qui transforme en profondeur le métier de PLP et qui va dégrader l’avenir scolaire et professionnel des jeunes.
Si depuis des semaines, les mobilisations ont déjà permis de faire infléchir le parlement sur les écoles des savoirs fondamentaux et le ministère, en l’obligeant à ouvrir des négociations sur les salaires indécents des personnels, nombreux sont les dispositifs restants et les réformes qui nécessitent de maintenir notre détermination.

Dans les lycées professionnels, à la prochaine rentrée, les élèves seront moins bien formé·es. La diminution des heures et l’instauration de dispositifs tels que les familles de métiers, la co-intervention ou le chef d’œuvre entraîneront une diminution des connaissances, savoirs, savoir-faire et gestes professionnels enseignés.
Ainsi, le ministère enlève des moyens aux élèves les plus en difficultés. Il empêche leur accès à une culture commune et à une émancipation citoyenne. Ses choix sont des freins à une insertion professionnelle durable et à une poursuite d’études réussie.
Sommés de mettre en place rapidement et sans réelle formation la réforme, les PLP vont voir leurs conditions de travail fortement dégradées. Leur colère s’exprime en ce moment dans les établissements lors des réunions organisées par les inspecteurs et inspectrices. Elle doit être entendue.

Le SNUEP-FSU dénonce l’obstination du ministre qui refuse d’entendre les critiques légitimes de la profession et le scandale de ParcourSup révélateur du mépris avec lequel il mène ses réformes.
Le SNUEP-FSU exige l’abandon de la réforme Blanquer de la voie professionnelle.
Le SNUEP-FSU réaffirme que la reconnaissance du travail des PLP passe aussi par une revalorisation salariale ambitieuse.
Le SNUEP-FSU appelle à poursuivre les mouvements et actions de contestation pour une voie professionnelle ambitieuse.

Pour le SNUEP-FSU, former les jeunes citoyen·nes aux métiers : c’est d’abord les lycées professionnels.

Télécharger (PDF, 299KB)

 

14363total visits,15visits today