Prime Covid-19

Prime Covid-19

Le Ministère restreint les bénéficiaires

 

Un décret du 14 mai instaure le versement d’une prime exceptionnelle à certains personnels. Cette prime concerne les fonctionnaires et les non-titulaires.

 

Le ministère a identifié trois groupes de personnels concernés :

GROUPE 1 : les personnels (enseignant·es, non enseignant·es, titulaires et contractuel·es) qui ont accueilli les enfants des personnels soignants et prioritaire.

GROUPE 2 : Les personnels volontaires et/ou réquisitionnés (médecins, infirmières…) qui ont été en contact direct avec le Covid-19 comme celles et ceux qui ont accueilli les SDF ou ont prêté main forte dans des lieux hospitaliers ou dans les EPHAD.

GROUPE 3 : Les agent·es administratifs dont le surcroît de travail a été objectivé (personnels administratifs pour la continuité de la paie ou autre, informaticien·nes au rectorat…).

 

Ainsi, cette prime ne concernera pas les personnels enseignants en travail à distance.

 

En pratique :

Consignes et illustrations seront envoyées aux rectorats avec un barème cadré nationalement. Les rectorats auront la responsabilité du recensement des personnels concernés.

Les dimanches travaillés compteront pour deux jours.

En exemple, pour les personnels du groupe 1 :

  • Inférieur à 4 jours : pas de prime
  • De 4 à 9,5 jours : 330 euros
  • De 10 à 15,5 jours : 660 euros
  • Plus de 16 jours : 1000 euros

 

 

La FSU est intervenue pour dénoncer une prime une fois de plus inégalitaire car l’ensemble des personnels s’est fortement mobilisé ne comptant ni ses heures ni les surcoûts financiers (liés à l’équipement notamment). Elle a donc demandé l’élargissement à tous les personnels car les remerciements ne suffisent pas.

Pour exemples :

quid des personnels de LP qui ont fabriqué des masques et des visières ?

quid des personnels avec des salaires extrêmement faibles (AED, AESH…) qui, sans être dans les trois groupes définis, se sont investis ?