Les PLP battent le pavé

La mobilisation le 12 novembre 2018 démontre que les PLP disent NON à la réforme de la voie professionnelle

Ce lundi 12 novembre 2018, les professeur·es de lycée professionnel (PLP) ont été nombreuses et nombreux en grève et dans les manifestations. Elles et ils se sont mobilisé·es contre les suppressions de postes dans l’Éducation nationale et contre la réforme Blanquer de la voie professionnelle.

Cette mobilisation est le signe de l’opposition des PLP à la diminution des heures d’enseignements, aux fusions de diplômes et aux multiples dispositifs envisagés : familles de métiers, co-intervention, chef d’œuvre…

Avec cette réforme, le ministre va supprimer 2500 postes d’ici 2022 et mettre en place des formations professionnelles au rabais pour les jeunes qui vont rencontrer des difficultés accrues dans leurs poursuites d’études et dans leur insertion professionnelle.

Les PLP ne sont pas dupes. Les dispositifs de la réforme sont des outils pour continuer à vider les diplômes de leurs contenus. Cette réforme entraînera une nouvelle dégradation des conditions de travail des enseignant·es.

Le ministre doit entendre la colère des PLP.

Le SNUEP-FSU continue de rencontrer les collègues sur tous les territoires pour informer et échanger afin de poursuivre le combat contre la mise en place de la réforme Blanquer de la voie professionnelle. Le SNUEP-FSU appelle les PLP à rester mobilisé·es et à débattre ensemble dans les établissements des modalités d’actions collectives.

Voter SNUEP-FSU du 29 novembre au 6 décembre 2018, c’est voter pour un syndicat engagé contre la réforme Blanquer et pour des militant·es et représentant·es qui enseignent en LP et défendent les collègues au quotidien.

2316total visits,1visits today

One thought on “Les PLP battent le pavé”

Les commentaires sont fermés.