Seconde famille des Métiers de la Gestion Administrative, du transport et de la logistique

Des imprécisions et incohérences
génératrices de travail supplémentaire pour les PLP

Le mercredi 3 octobre, les CPC* n°11 et n°16 étaient réunies conjointement pour une présentation et de premiers échanges sur le regroupement annoncé des classes de seconde des bacs professionnels Gestion Administration, Transport et Logistique.
L’Inspection Générale s’est contentée de présenter ce regroupement comme une forme de coloration des secondes, par le biais des études de cas menées dans les matières professionnelles. Ainsi, pour l’IGEN, il suffirait de “colorer” par quelques touches de Logistique certains cours et dossiers étudiés en Gestion Administration (GA), et vice versa pour que le tour soit joué !

Le SNUEP-FSU considère pour sa part que cette vision de la difficulté pédagogique générée par ce regroupement est extrêmement réductrice, voire simpliste. Il y décèle même une grande difficulté pour l’IGEN à faire émerger de potentiels points communs issus des référentiels de ces diplômes différents.
Une telle imprécision ne peut que mettre en difficulté les PLP qui, livrés à eux-mêmes dans un contexte de réduction drastique du nombre de divisions de GA, vont devoir construire les programmes. Pour le SNUEP-FSU, cette situation est inacceptable. Comme en 2009 lors de la généralisation du bac pro en 3 ans, le ministère reporte sur les PLP un travail supplémentaire.

Même en gardant la logique du regroupement des classes de secondes en “familles”, consistant soi-disant à permettre de reculer le choix d’une orientation définitive, on voit mal comment, dans ces conditions, des élèves pourraient, après seulement quelques touches ponctuelles dans l’année, imaginer pouvoir suivre convenablement, l’année suivante, une classe de première ne correspondant pas à la “dominante” qu’ils auront connus lors de leur classe de seconde !

Ensemble refusons les diminutions d’horaires disciplinaires, la multiplication des dispositifs pédagogiques inefficaces et l’instauration des secondes à grandes familles de métiers qui impliqueraient une rentrée 2019 intenable pour les personnels.
Le SNUEP-FSU appelle les personnels à se réunir dans les établissements pour évaluer avec la profession les effets de tous les dispositifs de cette réforme. Le SNUEP-FSU, engagé dans l’intersyndicale voie professionnelle, porte la nécessité de poursuivre les mobilisations.

* Commission Consultative Professionnelle n°11 : Transport, Logistique, Sécurité et autres services
CPC n°16 : Services administratifs et financiers.