RÉFORME APPRENTISSAGE

DÉCRYPTAGE DES MESURES ANNONCÉES  PAR LE 1ER MINISTRE LE 9 FÉVRIER

 

Vendredi 9 février 2018, le 1er ministre communiquait ses décisions sur la réforme de l’apprentissage, suite à la concertation ponctuée par le rapport de Sylvie Brunet. Pour le SNUEP-FSU, ces arbitrages démasquent explicitement le projet du gouvernement qui est de sacrifier la formation professionnelle des jeunes pour répondre aux exigences des organisations patronales. Contrairement à ce qu’il prétend, l’intérêt et l’avenir des jeunes, la lutte contre le chômage ou encore celle contre le décrochage scolaire ne sont aucunement sa priorité. Ses objectifs sont clairs : tendre vers l’extinction progressive du service public de la formation professionnelle et en finir avec les diplômes pour créer un salariat encore moins armé face aux offensives du patronat. Ces choix sont irresponsables car ils vont fragiliser les parcours scolaires de tou·tes les jeunes et mettre en péril leur avenir professionnel. Les missions des personnels seront elles aussi fortement modifiées dans un contexte où il y a urgence à redonner du sens à l’investissement et au travail au quotidien des enseignant·es.

Pour lire les analyses du SNUEP-FSU sur les mesures qui nous concernent le plus directement : cliquer sur ce lien .