Apprentissage et Mixage : la fausse bonne idée

Le gouvernement s’attaque à une nouvelle réforme de la formation professionnelle. De nombreuses annonces visant à augmenter le nombre d’apprenti-es reviennent régulièrement. Le ministre de l’Éducation nationale précise “qu’il s’appuiera sur les Campus de métiers pour développer l’apprentissage, conformément à l’engagement du Président de la République. Ce développement passerait par l’implantation des parcours mixtes de formation ». Dans une logique financière, cette stratégie de développement à moindre coût se précise : « Développer le mixage des publics, c’est-à-dire intégrer des apprenti-es dans les classes scolaires ».
Pour aller plus loin, téléchargez notre brochure spéciale Apprentissage.

Télécharger (PDF, 3.21MB)